Corée du Sud : béatifications présidées par le pape François à Séoul

6e rassemblement des jeunes d'Asie

Rome, (Zenit.org) Anita Bourdin | 725 clics

Le pape François béatifiera 124 martyrs catholiques en Corée le 16 août, au centre de Séoul, dans la zone reliant Gwanghwamun à la place de l'Hôtel de Ville, située en face du Seoul City Hall, ont annoncé les organisateurs.

Parmi les 124 martyrs qui seront béatifiés se trouve Paul Yun Ji-chung, un catholique coréen mis à mort sous la dynastie confucéenne Joseon, au début du 19e s.

Ils ne sont pas tous coréens, comme par exemple Jacques Ju Mun-Mo, le premier prêtre à être entré en Corée, venant de Chine, martyrisé en 1801, 38 ans avant les missionnaires français béatifiés par Jean-Paul II en 1984.

La célébration aura lieu à 10h, heure locale, et sa durée pourrait être de plus de deux heures.

La municipalité de Séoul estime que près d’un million de personnes, dont 200.000 catholiques, pourraient participer à cet événement exceptionnel.

Le pape arrivera en Corée le 14 août pour présider la sixième Journée de la jeunesse asiatique, programmée dans le diocèse de Daejeon du 10 au 17 août 2014. Il repartira pour Rome le 18 août.

Les évêques de Corée du Sud insistent sur la sollicitude du pape pour les jeunes : « Tous les jeunes qui seront présents en Corée du Sud – et les adhésions à la Journée devraient, selon les estimations, augmenter de manière sensible – seront invités à suivre l’exemple des martyrs et à consacrer pleinement leur vie au Seigneur. »

Il soulignent aussi que le pape vient en Corée du Sud s’adresser aux peuples de l’Asie : la visite du pape est « une visite à l’ensemble du continent asiatique », précisent-ils, et elle sera un « encouragement pour les jeunes asiatiques et pour leurs aspirations les plus profondes ».

Ce sera le premier voyage du pape en Asie depuis son élection, le 13 mars 2013.

Le pape Jean-Paul II s'est rendu en Corée du Sud à deux reprises, en 1984 et 1989.

En 1984, le 6 mai, il a canonisé à Séoul 103 martyrs tués entre 1839 et 1867, dont saint André Kim Taegon, premier prêtre et martyr du pays. Leur fête liturgique est le 20 septembre. C'était la première canonisation célébrée hors de Rome.