Corée du Sud : que les chrétiens soient "des phares de lumière"

Le card. Filoni au Jubilé de Suwon

Rome, (Zenit.org) | 554 clics

Que les chrétiens soient « des phares de lumière et un rayon d’espérance pour le peuple de Corée » : c'est le vœu du cardinal Filoni.

Plus de 45.000 personnes était présentes à la messe célébrée par le cardinal Fernando Filoni, préfet de la Congrégation pour l’évangélisation des peuples, dans le stade de Suwon, ce 3 octobre 2013.

Le cardinal est actuellement en visite pastorale en Corée du Sud à l'occasion du 50ème anniversaire de la fondation du diocèse, le deuxième en Corée après Séoul en termes de grandeur. Cette messe était le moment conclusif de l’Année jubilaire diocésaine.

« Il n’appartient pas à l’Église de pleurer sur un passé qui se transforme mais elle a pour devoir de replacer Jésus Christ au centre de sa propre mission afin qu’une Église christologique soit véritablement signe de réconciliation et d’espérance au sein de la société et ne cesse jamais de prêcher le temps de grâce du Seigneur », a encouragé le cardinal durant son homélie, rapportée par l'agence vaticane Fides.

Retraçant l’histoire du Diocèse, institué par le Paul VI le 7 octobre 1963, le cardinal a fait observer que le diocèse de Suwon était né « comme une « côte » du Concile ».

Il a souligné « les profonds changements sociaux et économiques » qui touchent aujourd’hui les secteurs de la famille, la jeunesse, la perte des valeurs religieuses et morales : « La croissance importante de la communauté catholique au cours de ces années nous pousse et nous encourage à comprendre combien les personnes ont besoin de Dieu et combien les ouvriers sont toujours peu nombreux dans son champ ».

« Acceptez que ce moment de fête soit source de joie véritable pour tout croyant du diocèse de Suwon et qu’il constitue une forte motivation afin de continuer à être des phares de lumière et un rayon d’espérance pour le peuple de Corée », a-t-il conclu.

Mgr Matthias Ri Iong-hoon, évêque de Suwon exprime sa reconnaissance envers le pape et le cardinal Filoni : « les fidèles se sentent encouragés et heureux. Cette célébration a constitué un fort signe d’unité avec le Saint-Siège, qui nous donne joie et espérance. Rendons gloire à Dieu ».

L'évêque évoque l'Année jubilaire : « Pour la communauté diocésaine, cela a été une année marquée par la prière et centrée sur l’approfondissement de la foi. Nous nous souvenons en particulier du pèlerinage diocésain, particulièrement significatif, aux 14 sanctuaires de martyrs existant en Corée ».

Pour Mgr Ri Iong-hoon, l'action pastorale du diocèse est « caractérisée par un engagement missionnaire constant » : « L’effort d’évangélisation a vu un renforcement constant des paroisses qui sont désormais 202 avec une moyenne de 4.000 catholiques chacune... Nous adressons en outre la mission surtout aux jeunes, pris dans les mailles d’une culture qui, trop souvent, les éloigne de Dieu. Pour cela, nous avons destiné différents prêtres au Centre diocésain de la pastorale des jeunes ».

Le diocèse de Suwon, qui représente un million de catholiques, est desservi par 430 prêtres. Le séminaire interdiocésain de Suwon accueille actuellement 190 séminaristes dont 40 proviennent de diocèses limitrophes et deux de Chine.

Les catholiques sont également engagés dans le domaine de l’accueil et de l’assistance aux immigrés, en provenance des Philippines, de Chine, du Vietnam, mais aussi d’Afrique et d’Amérique latine. Un secteur spécifique de la Caritas s’occupe de l’accompagnement des ressortissants de Corée du Nord, « qui sont 30.000 dans toute la Corée du Sud dont 7.000 à Suwon » précise Mgr Ri Iong-hoon.

Dans le secteur de l’instruction, l’Église gère 40 écoles maternelles, 5 écoles primaires, 2 lycées pour un total de 3.000 jeunes inscrits.