Corne de l'Afrique : Caritas œuvre auprès des victimes de la sécheresse

Évaluation des besoins et distribution d'aides

| 1135 clics

ROME, Mardi 26 juillet 2011 (ZENIT.org) – Alors que l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l'agriculture (FAO) réunissait lundi à Rome les ministres des pays membres pour faire face à la grave crise alimentaire dans l’est de l’Afrique, de son côté le réseau Caritas a commencé à acheminer de la nourriture vers la Somalie en particulier, où la situation de famine a été décrétée officiellement par l’ONU.

Jacques Diouf, le directeur général de la FAO estime à 1,1 milliards d’euros la somme nécessaire sur un an pour aider les populations en danger dans la Corne de l’Afrique.

La sécheresse qui sévit actuellement dans la région est la pire depuis 60 ans. Elle a déjà fait des dizaines de milliers de morts et menace 12 millions de personnes en Somalie, au Kenya, en Éthiopie, à Djibouti, au Soudan du Sud et en Ouganda (cf. ZENIT 14 juillet 2011).

Les membres de la Caritas en Somalie, signalent un contexte d’insécurité général, du à la présence d’islamistes radicaux dans les zones intéressées. Ils révèlent avoir du mal à agir directement, et sont obligés d’intervenir « par l’intermédiaire de partenaires locaux, notamment à Mogadiscio », rapporte le Secours catholique en France.

Trocaire, la Caritas irlandaise, présente dans la région centrale du sud du pays depuis plus de 20 ans, agit elle aussi de manière discrète, cherchant à « éviter toute visibilité qui mettrait en péril sa position si durement acquise », commente l’organisation qui envisage d’apporter sa contribution à leur action.

Au Kenya, la Caritas locale, en collaboration avec la Caritas américaine (CRS), évaluent les besoins sur le terrain et devraient être capable de faire une demande chiffrée à Caritas internationalis dès cette semaine.

Pour plus d’information : http://www.secours-catholique.org/