Côte d'Ivoire: hommage du pape au défunt cardinal Agré

La passion de l'annonce de l'Evangile et du développement

Rome, (Zenit.org) Anita Bourdin | 383 clics

Le pape François rend hommage au cardinal Agré comme à un "homme de Dieu passionné par l’annonce de l’Évangile et le développement humain et spirituel des personnes".

Le pape a en effet adressé un message de condoléances au cardinal Jean-Pierre Kutwa, archevêque d’Abidjan, à la nouvelle de la mort du cardinal Bernard Agré, lundi, 9 juin au matin, en France, à Paris où il s'était rendu pour des soins de santé. Il était, depuis 2006, archevêque émérite d'Abidjan.

"Je tiens à vous exprimer mon union dans la prière avec les Pasteurs et les fidèles de Côte d’Ivoire ainsi qu’avec la famille et les proches du défunt. Je prie le Seigneur d’accueillir dans sa paix et dans sa lumière ce Pasteur fidèle qui, au cours d’un long et fructueux épiscopat, a servi l’Église avec foi et générosité comme Évêque de Man et premier Évêque de Yamoussoukro, avant de devenir Archevêque d’Abidjan", écrit le pape.

"À travers une intense activité pastorale, le Cardinal défunt s’est manifesté comme un homme de Dieu passionné par l’annonce de l’Évangile et le développement humain et spirituel des personnes", ajoute le pape.

Il accorde "une particulière Bénédiction apostolique" en gage de réconfort, au cardinal Kutwa, "ainsi qu’aux Évêques de Côte d’Ivoire, à la famille du Cardinal défunt et à ses proches, à ses anciens diocésains, et à toutes les personnes qui prendront part à la célébration des obsèques".

Né à Monga, dans le Diocèse d’Abidjan, Bernard Agré est baptisé à l'âge de six ans à Memni (Alépé). Il continue sa scolarité au petit séminaire de Bingerville de 1941 à 1947 avant d'entrer au grand séminaire de la même ville pour sa philosophie, de 1947 à 1948. Il part ensuite faire sa théologie au séminaire de Ouidah au Dahomey (actuellement, au Bénin), de 1948 à 1953.

Ordonné prêtre, le 20 juillet 1953, il devient vicaire à Dabou pendant trois ans. Il enseigne et devient en 1956 recteur du pré-séminaire de Bingerville. Puis il part étudier le droit canonique et la théologie à l'Université pontificale urbanienne à Rome (1957-1960) et il obtient un doctorat

Créé cardinal par Jean-Paul II lors du consistoire du 21 février 2001, Bernard Agré est le premier cardinal ivoirien à avoir participé à l'élection d'un pape, celle de Benoît XVI, en 2005.

Homme de communication, il avait créé à Man la première radio catholique du pays.

Avec le départ du cardinal Agré, le collège cardinalice compte 95 membres électeurs et 118 non électeurs, soit en tout 213 membres.