Côte d’Ivoire : L’AED débloque une aide d’urgence pour les populations

A la demande du nonce apostolique

| 1219 clics

ROME, Vendredi 8 avril 2011 (ZENIT.org) - Faisant suite à une demande de la nonciature apostolique en Côte d'Ivoire, l'Aide à l'Eglise en détresse a débloqué une aide d'urgence pour venir en aide aux populations déplacées qui tentent de fuir les combats dans différentes régions du pays, a annoncé l'association internationale de droit pontifical.

« Les populations civiles sont les premières victimes : elles subissent de graves exactions, a expliqué à l'AED, Mgr Ambrose Madtha, nonce apostolique en Côte d'Ivoire. Il y a beaucoup de tueries (les gens sont abattus par des tirs à l'arme lourde, égorgés, brûlés vifs), il y a des enlèvements, des pillages, etc. Les familles fuient ces violences et se réfugient pour la plupart dans les églises ». Les diocèses de Man (en particulier les villes de Duékoué et Agboville), les archidiocèses d'Abidjan et de Gagnoa sont les plus gravement touchés.

« Ces déplacés sont vraiment démunis, ils sont obligés de tout abandonner pour fuir. Ils manquent de nourriture, d'eau potable, de médicaments, de vêtements, poursuit Mgr Madtha. Nous les assistons en partageant avec eux le peu que nous avons. Mais devant la gravité de la situation et les immenses besoins, nous vous demandons de nous aider ! ».

L'AED a décidé d'envoyer une première aide exceptionnelle de 25.000 euros pour répondre à cet appel. « Nous ne sommes pas des spécialistes de l'aide d'urgence, déclare Marc Fromager, directeur de l'AED, mais nous ne pouvons rester insensibles à ce drame qui se déroule sous nos yeux ».

L'Aide à l'Église en détresse intervient dans 137 pays. Elle soutient les chrétiens partout où ils sont persécutés, réfugiés ou menacés.