Côte d’Ivoire : La contribution des dominicains à la société

L’Ordre des frères prêcheurs fête 50 ans de présence dans le pays

| 991 clics

ROME, Vendredi 7 octobre 2011 (ZENIT.org) – C’est par le concert de chorales, samedi et une messe solennelle, dimanche, à Abidjan, la capitale économique ivoirienne, que s’ouvriront officiellement les célébrations du jubilé des dominicains (7 octobre-22 juillet 2012), qui fêtent cette année les 50 ans de leur présence dans le pays.

« L’évènement va retracer toute l’histoire des dominicains », explique Pierre André Aka , le président de la commission communication de l’événement, dans un entretien au quotidien ivoirien « Nord-Sud ». Il rappelle que l’Ordre des frères prêcheurs est arrivé dans le pays en 1961 à la demande du cardinal Bernard Yago.

« Celui-ci avait demandé que l’on fasse venir une équipe de prêtres qui devaient se consacrer spécifiquement à la formation de la jeunesse pour en faire une jeunesse dynamique et instruite. Il leur a confié les aumôneries universitaires », précise le responsable.

Depuis, les frères dominicains ont multiplié leurs activités : prédications paroissiales, conférences spirituelles, rencontres mensuelles avec les religieux…

C’est donc tout au long de l'année jubilaire que l'on pourra reparcourir l'œuvre des dominicains, souligne Pierre André Aka. « Ce sera aussi l’occasion de voir quels avantages en a tiré la Côte d’Ivoire, ainsi que l’Afrique de l’Ouest », commente-t-il, en annonçant « des conférences et des expositions-photos ». Tout sera analysé pour voir ce qui a été positif hier et aujourd'hui, et ce qu’on peut améliorer pour l'avenir.

Une phase, ajoute-t-il, sera axée sur la justice et la paix, pour voir comment la société civile a évolué par rapport à ce qu’a apporté l’Ordre des frères prêcheurs et comment cette société se met au service de la paix et de la cohésion sociale.

Isabelle Cousturié