Côte d’Ivoire : Les catholiques appelés à persévérer dans la prière

Déclaration des évêques au terme de leur 91ème assemblée plénière

| 1598 clics

OME, Mardi 25 janvier 2011 (ZENIT.org) - « Ne pas se décourager et suivre la voie de la vérité et de la justice » : Tel est l'appel lancé aux chrétiens de Côte d'Ivoire par les évêques du pays au terme de leur 91ème assemblée plénière.

Les travaux de l'assemblée qui ont lieu du 17 au 23 janvier, se sont terminés par une messe en la paroisse Sainte-Famille de Riviera à Cocody, et la publication d'un communiqué final dans lequel les évêques demandent aux Ivoiriens de « persévérer dans la prière et l'amour du prochain pour une Côte d'Ivoire plus unie et plus fraternelle ».

Dans une déclaration, également rendue publique dès la fin des travaux, les évêques se disent encore une fois inquiets de la situation socio-politique qui prévaut en Côte d'Ivoire depuis le 28 novembre 2010, date du second tour de l'élection présidentielle.

« Cette élection qui était censée nous ramener sur le chemin de la paix nous a malheureusement replongés dans une crise qui a occasionné des milliers de réfugiés et des pertes en vies humaines », rappellent-ils.

Les évêques ivoiriens condamnent encore une fois tous les assassinats, au nom de « la dignité de la personne humaine chère à Dieu », et s'élèvent, au nom « du respect de la vie humaine », contre « l'utilisation de la force, de la violence et de toutes sortes d'armes » pour résoudre la crise post-électorale ivoirienne.

Se référant au pape Paul VI qui a dit : «  Il faut avant tout donner à la paix d'autres armes que celles destinées à tuer et à exterminer l'humanité », les évêques ont parlé surtout d'« armes morales » donnant « force et prestige au droit international ».

Ce communiqué a aussi été l'occasion pour les évêques ivoiriens de « rassurer les chrétiens et l'opinion » sur des accusations portées contre des membres de la hiérarchie catholique, précisant qu'aucun de ses membres « n'a trempé dans quelque acte de corruption ni ne s'est rendu coupable d'un quelconque détournement ».

Le communiqué rappelle d'autre part qu'au cours de cette assemblée plénière, le représentant du pape en Côte d'Ivoire, Mgr Ambrose Madtha a annoncé la béatification du pape Jean-Paul II le1er mai 2011 et l'arrivée prochaine de Benoît XVI en novembre 2011 au Bénin, à l'occasion de la commémoration du 150ème anniversaire de l'évangélisation de ce pays.

Isabelle Cousturié