Côte d’Ivoire : Libération du Père Kissi et de 150 autres prêtres

Grâce à la mission de l'ONUCI

| 2020 clics

ROME, Vendredi 1er avril 2011 (ZENIT.org) - La mission de l'ONU en Côte d'Ivoire (ONUCI) a annoncé avoir obtenu la libération du père Richard Kissi, directeur diocésain de la Caritas à Abidjan, enlevé le 29 mars en fin de matinée par un groupe armé.

La mission onusienne « a pu obtenir la libération du père Richard Kissi qui était aux mains d'éléments du 'commando invisible' à Anyama. Il en est de même pour 150 prêtres de la paroisse en provenance d'Abobo », souligne le communiqué de l'ONUCI.

Le « commando invisible » est constitué d'insurgés favorables au président ivoirien reconnu par la communauté internationale Alassane Ouattara, très présents dans les quartiers nord d'Abidjan, notamment Abobo et Anyama.

Depuis 2002, le réseau ivoirien de Caritas est très présent sur le terrain, aussi bien dans les zones pro-Ouattara que dans les autres parties du pays.

Dans un entretien accordé au Secours catholique, le directeur du développement et de la promotion humaine de Caritas Côte d'Ivoire, confirme que la situation continue de se dégrader, avec la multiplications des affrontements entre les partisans d'Alassane Ouattara et l'armée de Laurent Gbagbo.