Cracovie 2016 : avec Jean-Paul II pour Saint Patron

Le card. Rylko ouvre une rencontre internationale sur les JMJ

Rome, (Zenit.org) Anne Kurian | 532 clics

Les JMJ de Cracovie 2016 seront l’occasion de « rendre grâce pour le don de la canonisation de Jean-Paul II » qui retournera sur sa terre « comme Saint Patron », déclare le cardinal Rylko.

Le cardinal Stanislas Rylko, président du Conseil pontifical pour les laïcs, a ouvert la rencontre internationale sur les Journées mondiales de la jeunesse « Rio 2013-Cracovie 2016 » organisée par le dicastère à Sassone de Ciampino, en banlieue de Rome, du 10 au 13 avril 2014.

Parmi les participants : les délégués épiscopaux d’environ 90 pays de tous les continents et les représentants de 45 mouvements d’Eglise, de nouvelles communautés et d’associations de jeunes.

Incitation à l’imagination missionnaire

« Les journées mondiales de la Jeunesse font désormais partie de la pastorale des jeunes au niveau mondial », a estimé le cardinal, qui les voit comme « une incitation à la créativité et à l’imagination missionnaire » dans l’Eglise.

Il a évoqué la joie des dernières JMJ, à Rio de Janeiro en juillet 2013 : une fête « révolutionnaire », et « de gigantesques semailles de la Parole de Dieu » qui ont déclenché « une forte poussée missionnaire pour toute l’Eglise et pour les jeunes générations ».

La prochaine rencontre en 2016, à Cracovie, en Pologne, sera aussi une « grande aventure de la foi » pour le pays, 25 ans après l’expérience de Czestochowa en 1991, a poursuivi le cardinal, faisant observer que « durant toutes ces années, la Pologne a changé, tout comme l’Eglise locale et le monde des jeunes. De nouveaux défis pastoraux sont en effet apparus… la nouvelle génération de jeunes a besoin d’une nouvelle génération d’agents pastoraux, qui soient persuasifs et d’authentiques témoins du Christ et de son Evangile ».

Le cardinal a donné quelques éclairages sur le thème choisi par le pape François pour cet événement : « Heureux les miséricordieux, car ils obtiendront miséricorde » (Mt 5,7) : « De Cracovie devra se répandre dans le monde entier un message fort d’espérance. A Cracovie, les jeunes seront appelés à redécouvrir le visage miséricordieux de Dieu. »

Action de grâce pour la canonisation de Jean-Paul II

Cracovie 2016 sera aussi l’occasion de « rendre grâce pour le don de la canonisation de Jean-Paul II (27 avril 2014), de faire mémoire de la figure de ce grand pape, protagoniste indiscuté d’événements historiques, inlassable pèlerin de l’Evangile, grand prophète des temps modernes, fondateur des JMJ, qui avait confiance dans les jeunes et voyait en eux des alliés indispensables dans le projet de nouvelle évangélisation», a-t-il poursuivi.

Karol Wojtyla retournera dans sa terre, parmi ses jeunes, « comme Saint Patron, un Ami du ciel en qui on peut avoir confiance », a-t-il souligné.

Les participants seront présents à la messe du dimanche des Rameaux présidée par le pape François sur la place Saint-Pierre, le 13 avril, date coïncidant aussi avec la XXIXe Journée mondiale de la jeunesse.

Lors de la célébration, aura lieu le passage de témoin de la Croix des JMJ et de l’icône de Marie "Salus Populi Romani" des mains des jeunes brésiliens à celles des jeunes polonais, qui les apporteront en pèlerinage jusqu’à Cracovie.

Lundi dernier, 7 avril, le pape François a rencontré le Comité organisateur des JMJ de Rio. La préparation des JMJ, leur a-t-il dit, c’est « la dynamique de la multiplication des pains : quand Jésus a demandé aux apôtres de donner à manger à la foule, ils savaient que c'était impossible. Cependant, ils ont été généreux. Ils ont donné au Seigneur tout ce qu'ils avaient. Et Jésus a multiplié leurs efforts. » (cf. Zenit du 7 avril 2014).

Avec Océane Le Gall pour la traduction