Création de l'Etat du Sud-Soudan : la Caritas en première ligne

Pour un tournant historique efficace

| 1586 clics

ROME, Mercredi 15 juin 2011 (ZENIT.org) – En vue de la création de l’Etat du Sud-Soudan, prévue le 9 juillet, la Caritas compte refournir 100.000 personnes en eau, nourriture, abris, assistance sanitaire et instruction.

Les membres de la Caritas travailleront en partenariat avec l’Eglise catholique dans le cadre d’un programme conjoint de 5,7 millions d’euros qui durera jusqu’en juillet 2012.

Actuellement, rappelle la Caritas, après des décennies de conflit, de mauvaise gouvernance et de catastrophes naturelles, le Sud-Soudan souffre d’un manque considérable de biens de première nécessité et vit dans un état d’extrême pauvreté.

Un tiers des enfants sont en-dessous de leur poids normal, un tiers n’arrivent pas à leur 5èmeanniversaire, 36% seulement des habitants ont reçu une instruction et le taux des jeunes femmes qui meurent lors d'un accouchement est supérieur à celui des femmes qui réussissent à terminer leur cursus scolaire de base.

La Caritass’activera auprès de ceux qui regagneront leurs domiciles, les déplacés à l’intérieur du pays et les autres couches de la population dites « vulnérables », puis passera le relais à la population locale pour qu’elle s’occupe elle-même de la gestion du projet.

« Les habitants du Sud-Soudan ont une occasion historique de jeter derrière eux des années de conflit.La Caritas a travaillé côte à côte avec eux pendant des décennies et nous partageons leurs espoirs et leur joie pour l’avenir de cette nouvelle Nation », a dit le représentant pour le Soudan du Catholic Relief Services (un des membres Caritas aux Etats-Unis), Darren Hercyk.

Le programme de Caritas prévoit aussi le développement d’un système d’alerte par l’intermédiaire duSudan Catholic Radio Network (SCRN) visant à réduire l’impact de catastrophes futures.

L’organisme se concentrera sur la formation des partenaires locaux et nationaux afin qu’ils soient en mesure de prendre en main tout le travail avec le minimum de soutien de la part de la confédération Caritas.

Il prévoit en même temps un processus de jumelage avec les bureaux diocésains locaux.

A noter que la Caritas soutient par ailleurs les initiatives de construction de la paix des évêques soudanais, comme une campagne internationale de prière et une initiative pour planter des arbres dans chaque diocèse du Sud-Soudan.