Cuba : Le cardinal Dziwisz reçu par la communauté de Sant’Egidio

Neuf mois après l’installation du premier siège de la communauté sur l’île

| 1437 clics


ROME, Mardi 2 Mars 2010 (ZENIT.org) - Le 25 février dernier, la Communauté de Sant'Egidio à Cuba a accueilli le cardinal Stanislaw Dziwisz, archevêque de Cracovie et ancien secrétaire particulier du pape Jean-Paul II.  

Le cardinal a rencontré la Communauté dans la « Maison de la paix et du dialogue », à La Havane, premier siège de la communauté dans le pays, inauguré en juin de l'année dernière. 

Accueilli par le chant « Nous n'avons pas beaucoup de richesses », si cher à Jean-Paul II, comme il l'a lui-même rappelé, le cardinal Dziwisz a rappelé l'importance de « l'engagement social » de la communauté, mais plus encore celle de son « engagement spirituel » dont dépend toute l'efficacité du premier qui, ajoute-t-il, « sera assurément efficace s'il provient de l'intérieur, du cœur humain ». 

« Vous m'avez appelé ami ; je suis assurément ami de cette Communauté que je suis depuis pratiquement sa naissance », a-t-il déclaré avant de rappeler l'attachement que Jean-Paul II avait pour ce mouvement et tout l'espoir qu'il plaçait dans son action.  

« Quand Jean-Paul II est devenu pape, il a immédiatement compris que ce mouvement était important ; qu'il fallait le soutenir et lui donner une juste direction », a déclaré le cardinal Dziwisz.  

Quant à  Benoît XVI, il « a dit clairement que la crise qui traverse le monde aujourd'hui est une crise des valeurs », a-t-il ajouté. « A entendre vos paroles, je constate que vous prenez soin des valeurs spirituelles. Ainsi aurez-vous un avenir sur cette terre sainte : cette belle terre cubaine ». 

«  Toute la terre est sainte, car c'est le Seigneur qui l'a créée. Que Dieu vous bénisse et vous donne la force d'être des hommes et des femmes engagés dans le service auprès des personnes âgées, des malades et des sans abris. », a-t-il conclu.  

La cérémonie s'est déroulée en présence de l'archevêque de La Havane, le cardinal Jaime Ortega Alamino et des autorités cubaines, dont la directrice du Bureau pour les affaires religieuses du Parti communiste cubain, Caridad Diego. C'est l'an dernier que le fondateur de la communauté de Sant'Egidio, Andrea Riccardi, a inauguré les locaux de la « Maison de la paix et du dialogue », située dans la partie historique de la capitale cubaine. Il s'agit d'un lieu de croissance humaine et spirituelle pour les jeunes cubains, mais aussi d'accueil pour les personnes âgées pauvres de la ville.