Cuba: le Vendredi saint jour férié national

Benoît XVI l'avait demandé

Rome, (Zenit.org) Constance Roques | 525 clics

Le gouvernement cubain a émis une directive faisant du Vendredi saint un jour férié national : une réponse officielle à la demande qu’avait formulée le pape Benoît XVI au président Raul Castro, lors de sa visite apostolique dans le pays (26-28 mars 2012).

Le gouvernement cubain avait reconnu le Vendredi saint le 6 avril 2012, « à titre exceptionnel ». L'année suivante, Cuba avait de nouveau reconnu le jour saint, et le réseau de télévision contrôlé par le gouvernement avait pour la première fois diffusé les cérémonies présidées par le cardinal Jaime Ortega dans la cathédrale de La Havane.

Cette année, le gouvernement a déclaré officiellement le Vendredi saint jour férié et a donné un jour de congé. La télévision publique nationale a, quant à elle, diffusé mercredi une représentation de la Passion donnée dans la cathédrale de La Havane.

Depuis la révolution de Fidel Castro, en 1959, les relations entre le régime de Cuba et l’Église catholique étaient tendues et marquées par l’expulsion de prêtre et l’interdiction des célébrations religieuses. Les rapports se sont progressivement améliorés, après la visite de Jean-Paul II en 1998.