Cuba : « Serre la main de ton frère »

Pour un carême de miséricorde

| 1115 clics

ROME, mercredi 22 février 2012 (ZENIT.org) –  « Serre la main de ton frère » : un tract avec ce slogan circule en ce moment parmi les catholiques de Cuba pour encourager les personnes à faire œuvre de miséricorde durant la période de Carême, qui s’ouvre ce mercredi 22 février, Jour des cendres.


Cette invitation fait partie du plan annoncé par les évêques cubains qui ont convoqué, le 8 décembre dernier, une Année jubilaire mariale pour les 400 ans de la découverte et de la présence de la Vierge de la Charité sur le sol cubain.

«  Puisse cet esprit jubilaire être vécu intensément par tous les cubains », lit-on dans le message des évêques : « Nous demandons pour le Carême et pour Pâques, d’être libérés de l’indifférence face à la souffrance d’autrui et de toujours agir avec miséricorde ».


Le message prévoit des actions concrètes pour chaque phase de l’année liturgique 2012 et du matériel catéchétique pour chaque geste, comme ce tract de carême.

En distribuant ce matériel à chaque communauté de son diocèse, l’évêque de la Havane, Mgr Emilio Aranguren Echeverría, a  souligné, dans une lettre pastorale, que ce geste envers autrui est « celui que Marie a fait quand elle a partagé avec Jésus le banquet de noces au village de Cana », et que c’est « l’enseignement de Jésus » dans « la parabole du Bon samaritain ».

Ce matériel catéchétique invite, en substance, à convoquer une équipepour sensibiliser les personnes à ce geste et voir comment ils peuvent l’accomplir.

L’évêque a en outre demandé aux catholiques de vivre ainsi les trois premières semaines de carême, puis d’avoir « les yeux et le cœur rivés sur le pèlerinage du pape Benoît XVI et sur la messe qu’il célèbrera, le lundi 26 mars, à Santiago de Cuba ». L’image de Notre-Dame de la Charité aura sa place sur l’autel.

« Le pape viendra en pèlerin de la charité… il nous tendra la main pour nous aider : une main de père, de pasteur, d’ami, de maître, comme il l’a dit lui-même »,  a déclaré  Mgr Aranguren.

« En pèlerin de la charité, il offrira des fleurs et portera le cierge pour le poser devant l’image bénie de notre mère, Notre Dame de la Charité », a-t-il ajouté, « lui offrant ainsi, par ce geste, grâce à son écoute et son regard de pasteur, ce qu’il perçoit dans le silence de nos cœurs ».

En préparant cette visite du pape, les évêques cubains n’ont pas oublié celle que le bienheureux Jean Paul II a faite il y a 14 ans. Ainsi, des textes sur le ministère papal, extraits du texte préparé par les évêques pour sa visite en 1998, sont distribués dans chaque diocèse de l’île.

« Les temps changent, les papes changent, mais le sens du ministère de Pierre à l’intérieur de la communauté ecclésiale reste le même », a conclu Mgr Aranguren, en encourageant les fidèles à lire cette catéchèse.

L’évêque de la Havane a aussi invité tous ceux qui le souhaitent à déposer une demande personnelle - qui sera ensuite présentée à Dieu lors de la visite du pape - sur l’autel de leur communauté, le 19 mars, en la fête de saint Joseph, patron de l’Eglise universelle.

Toutes les intentions seront rassemblées et elles formeront comme un grand bouquet spirituel qui sera remis au moment de l’offertoire de la messe que présidera le pape. 

Araceli Cantero Guibert

Traduction d’Isabelle Cousturié