Cycle de conférences à Rome sur les « Epiphanies de la Beauté »

Des rencontres pour découvrir Dieu dans l’art, au Centro Russia Ecumenica

| 2196 clics

ROME, Jeudi 4 février 2010 (ZENIT.org) - Le Centre Russia Ecumenica présente à Rome un cycle de huit conférences sur les « Epiphanies de la Beauté », soit une chaque jeudi durant les mois de février et mars.

« Le Centre Russia Ecumenica diffuse sous tant de formes la connaissance des richesses et des beautés de l'orient chrétien, depuis exactement 33 ans. Cette année, il le fait en organisant un cycle de huit rencontres », explique le directeur, le père Sergio Mercanzin.

« Cinq grands chercheurs et trois des meilleurs maîtres de l'iconographie présents en Italie parleront de liturgie, de symboles, d'hymnes, d'icônes », informe le directeur du centre situé dans le quartier de Borgo Pio, à deux pas du Vatican.

La première conférence, organisée ce jeudi 4 février, est une conférence de Maria Giovanna Muzj « sur le thème fascinant de la Semaine sainte en Orient », explique le père Mercanzin.

Parmi les interventions suivantes, le directeur du centre signale celle d' « une femme de renommée mondiale, Barbara Frale, professeur, pour parler du saint Suaire et de son mystérieux rapport avec les icônes », puis celle du professeur John Lindsay Opie, grand iconologue, pour « un exposé critique entre ce qui est dit de vrai et de faux sur les icônes ».

Une autre conférence sera confiée au maître de l'iconographie grecque, Stefano Armakolas, brillant conservateur, pour parler de la « dorure dans l'iconographie » qui, loin d'être un détail, comme on pourrait le croire à première vue, se révèle au contraire un vaste champ, plein de surprise », explique-t-il.

Le directeur du Centre Russia Ecumenica signale qu'il y a aura une conférence avec « deux grands iconographes italien, Paolo Orlando et Ivan Polverari, pour parler des symboles et des couleurs des icônes », et une autre avec le père Ermanno Toniolo, expert en mariologie, pour parler de l'Akathistos, « le plus beau et le plus célèbre hymne marial inventé et entonné continuellement par les chrétiens d'Orient ».

Enfin le 25 mars, jour de l'Assomption, le professeur Gaetano Passarelli, refermera le cycle de conférences évoquant le thème : « l'Annonciation et l'infinité d'icônes qui la représente depuis toujours ».

« Pour donner un titre à un cycle aussi riche et varié j'ai eu l'inspiration d'emprunter une expression de Benoît XVI : 'épiphanie de la beauté', une expression prononcée dans son discours aux artistes le 21 novembre dernier », a confié à ZENIT le père Mercanzin.

« Benoît XVI l'avait lui-même empruntée à Jean Paul II. On trouve en effet cette expression dans la lettre que son grand prédécesseur à écrite aux artistes du monde pour l'année sainte de l'an 2000 ».

« Les voies qui conduisent à Dieu sont infinies, une voie spéciale est la 'via pulchritudinis'. C'est celle que le Centre Russia Ecumenica propose dans ces 8 rencontres », a conclu le père Mercanzin.