Darfour : Intervention humanitaire "oecuménique" de la Caritas et des Eglises

| 479 clics

CITE DU VATICAN, Mercredi 23 juin 2004 (ZENIT.org) – La Caritas internationalis et l’association "Action by Churches Together" (ACT) ont envoyé au Darfour un avion chargé de secours d'urgence, indique un communiqué commun.



L'avion qui transporte des vivres, des matériaux destinés aux abris d'urgence et des véhicules, est arrivé à Nyala, dans le sud du Darfour, dimanche 20 juin. De là, les secours devaient être acheminés aux camps voisins en vue d'aider les personnes qui ont été déplacées en raison de l'insécurité régnant dans la région du Darfour.

On appelle cette mission conjointe l'ACDER (Programme d'urgence ACT/Caritas pour le Darfour); c'est la première fois que les deux réseaux mondiaux travaillent ensemble, apportant une réponse véritablement œcuménique aux besoins de la population du Darfour.

L'ACDER s'occupe actuellement d'environ 125 000 personnes déplacées, dans le sud du Darfour - Nyala, Mershing et Keila - et dans l'ouest - Zalingi. Elle aide également les villageois du district de Ta'asha qui ont décidé de rentrer chez eux malgré le risque d'être de nouveau attaqués par les Janjaweed.

Samedi 19 juin, les membres de l'équipe de l'ACDER ont distribué des bâches et des couvertures à 20 000 personnes dans le camp de Mershing, situé à 85 km au nord-ouest de Nyala. Les bâches sont essentielles car elles permettent de s'abriter maintenant que la saison des pluies a commencé dans certaines zones du sud du Darfour.

L'ACDER fournit des aliments, des abris et de l'eau propre, veille aux conditions d'hygiène, dispense des soins de santé et mène des activités d'éducation, à l'intention des occupants des camps de déplacés. Elle s'occupe aussi de quelque 10 000 villageois qui sont rentrés chez eux, dans 23 villages du district de Ta'asha, incendiés lors d'attaques par les milices.

L'ACDER va leur fournir de la nourriture ainsi que les semences et les outils dont ils ont un besoin urgent pour ne pas manquer la saison des plantations qui débute maintenant. Afin de contribuer à cette distribution de grande ampleur dans la région, les partenaires soudanais Sudo et le Conseil des Eglises du Soudan ont mobilisé 60 volontaires venant des églises et des communautés locales.

Ces volontaires ont reçu une formation à l'évaluation des besoins de base. Ils participeront ainsi à l'identification des personnes les plus vulnérables dans les communautés déplacées puis au ciblage des secours en conséquence.

On espère que les volontaires joueront un rôle décisif dans l'action menée par l'ACDER et qu'ils permettront d'accélérer la distribution des secours avant que la saison des pluies ne rende bon nombre de zones inaccessibles.

La première tâche des volontaires consiste à distribuer les matériaux servant aux abris, fournis par le Bureau des Nations Unies pour la coordination de l'aide humanitaire (OCHA), à 27 000 familles vivant dans le camp de déplacés de Mershing.