Décès du cardinal Louis-Marie Billé, archevêque de Lyon, Primat des Gaules

"Tout chrétien sait qu’il est appelé à une fidélité sans compromis"

| 215 clics

CITE DU VATICAN, Mardi 12 mars 2002 (ZENIT.org) - "Le Cardinal Louis-Marie Billé, archevêque de Lyon, Primat des Gaules, est décédé à Bordeaux, entouré des siens, ce mardi 12 mars 2002 à midi", indique un communiqué du diocèse de Lyon (catholique-lyon.cef.fr)



"Tout chrétien sait qu’il est appelé à une fidélité sans compromis", disait le cardinal Billé dans son homélie du 5 janvier dernier, à Rome, lors de la prise de possession de son titre cardinalice en l´église de la Trinité-des-Monts (cf. ci-dessous, "Documents").

Le message, en français, du cardinal secrétaire d´Etat Angelo Sodano exprimant la gratitude de Jean-Paul II pour le service accompli par le cardinal Billé comme président de la conférence des évêques de France se trouve dans les archives de Zenit à la date du 7 novembre 2001 (ZF01110706).

Le cardinal Billé est décédé des suites d´un cancer qui l´avait contraint à cesser ses fonctions de président de la Conférence des évêques de France lors de l´assemblée plénière des évêques à Lourdes (4 au 10 novembre 2001), précise le P. Stanislas Lalanne, Secrétaire général et porte-parole des évêques de France.

"Jusqu´au bout, malgré l´épreuve de la souffrance, il témoigna d´une extraordinaire combativité, enracinée dans la foi qu´il avait en Christ. Attentif à la vie de son diocèse et de tous ceux qui l´habitaient, il resta ainsi fidèle à ce qu´il écrivait, le 23 octobre dernier, aux prêtres, diacres et animateurs laïcs en pastorale : "Nous demeurons ensemble au service de la même mission, dans une même Eglise diocésaine", continue le communiqué lyonnais.

"Le diocèse de Lyon assure sa famille de toute son affection et de sa prière. Il exprime sa reconnaissance à tout le personnel qui l´a soigné et entouré tant à Lyon et Montpellier qu´à Bordeaux".

"La communauté catholique de l´Eglise à Lyon, à qui l´Archevêque avait dit sa reconnaissance émerveillée pour le soutien qu´elle lui avait manifesté, accompagne maintenant de sa prière son Archevêque, dans l´espérance de la Résurrection".

Eléments biographiques
Mgr Louis-Marie Billé est né le 18 février 1938 à Fleury-lès-Aubrais (Loiret), fils de Gabriel Billé, originaire de Vendée, et de Mme, née Madeleine David, originaire des Charentes.
Études et ordination
Il suit sa scolarité à Fontenay-le-Comte et entre au grand séminaire de Luçon (1954-1957). Il entreprend ses études à la faculté de théologie de l´Université catholique de l´Ouest, à Angers (1957-1963), période pendant laquelle il effectue 28 mois de service militaire dont 18 mois à Pontoise et 10 mois en Algérie. Ordonné prêtre le 25 mars 1962 pour le diocèse de Luçon (Vendée), il poursuit ses études : Institut biblique de Rome (1963-1965), École biblique de Jérusalem (1965-1966) et obtient une licence de théologie et une licence d´Écriture sainte.
Ministères
Il est successivement : professeur d´Écriture sainte au grand séminaire de Luçon (1966-1972), responsable de la formation permanente du diocèse de Luçon (à partir de 1971), professeur de l´année diaconale à La Roche-sur-Yon (1972-1977), animateur du bureau national de la formation permanente du clergé (1978-1981), vicaire épiscopal et archidiacre du Haut-Bocage (dans le diocèse de Luçon, de 1980 à 1984).
Le pape Jean-Paul II nomme Mgr Louis-Marie Billé évêque de Laval (Mayenne) le 10 mars 1984. Il est ordonné évêque à Laval le 19 mai 1984.
Nommé archevêque d´Aix-en-Provence et d´Arles le 5 mai 1995, le Pape Jean-Paul II le nomme archevêque de Lyon, Primat des Gaules, 131e évêque de Lyon, le 10 juillet 1998 pour succéder au cardinal Jean Balland décédé le 1er mars 1998. Il est accueilli à Lyon le 6 septembre 1998. Jean-Paul II le crée cardinal le 21 février 2001 et il prend possession du titre de la Trinité-des-Monts à Rome, le samedi 5 janvier 2002.
Responsabilités
Au sein de la Conférence des évêques de France, il a été de 1991 à 1996 : membre du bureau d´études doctrinales, président de la commission de l´enseignement religieux. Élu président de la Conférence des évêques de France le 5 novembre 1996, réélu le 9 novembre 1999, il démissionne à l´Assemblée plénière de Lourdes (4 au 10 novembre 2001), à cause de sa maladie.
Église universelle
Il était membre de la congrégation pour les évêques, membre de la commission pontificale Ecclesia Dei, membre du conseil pontifical pour la culture, membre de la commission Ecclesia Dei, membre de la Préfecture des Affaires économiques du Saint-Siège
Créé Cardinal par Jean-Paul II, le 21 Février 2001.

Zenit a publié deux entretiens avec le cardinal Billé dans les bulletins du 2 mars 2001, au lendemain de sa création comme cardinal par Jean-Paul II (ZF01030207, "Donnez-leur vous-mêmes à manger": l´évêque, au nom du Christ, rassemble les hommes ) et du 20 mai 2001, à la veille du consistoire du 21 mai (ZF01052004, "Le défi de "déchiffrer la complexité" de notre époque").

Les archives de Zenit proposent également le discours du cardinal Billé lors de l´ouverture de l´assemblée des évêques de France (ZF01110705, "Le Christ donne le pain aux Apôtres pour qu´ils le distribuent à tous" - ce discours se trouve intégralement sur le site de la conférence des évêques (cef.fr), dans le dossier consacré à l´assemblée annuelle 2001), ainsi que l´homélie du cardinal Billé le 5 janvier dernier, lors de sa prise de possession de son titre cardinalice en l´église romaine de la Trinité-des-Monts («Tout chrétien sait qu’il est appelé à une fidélité sans compromis», ZF02010712, nous la reprenons ci-dessous in "Documents).