Décès du cardinal Salvatore Pappalardo, archevêque émérite de Palerme

Un pasteur courageux

| 1174 clics

ROME, Dimanche 10 décembre 2006 (ZENIT.org) – Le cardinal Salvatore Pappalardo, archevêque émérite de Palerme depuis 1996, s’est éteint à l’âge de 88 ans dans la maison diocésaine de Baida où il résidait.



On se souvient de lui aux côtés de Jean-Paul II à Palerme, là où le pape a fait trembler l’assemblée en s’adressant aux mafieux : « Convertissez-vous, convertissez-vous, un jour viendra le jugement de Dieu ! », on se souvient de lui incliné sur le corps sans vie du Père Pino Puglisi, assassiné d’un coup de pistolet à la tête par les mafieux de Brancaccio, on se souvient de lui comme promoteur de l’assemblée nationale de l’Eglise italienne à Palerme en 1995.

En annonçant qu’il laissait à un autre la charge pastorale du diocèse, ce courageux pasteur avait dit à ses diocésains : « Je me rends compte que j’aurais pu faire pour vous mieux et davantage, et j’espère que, comme vous m’avez supporté, vous me pardonnerez maintenant mes déficiences ». Mais sa retraite même fut active.

Il était né en 1918, avait été ordonné prêtre en 1941. De 1947 à 1965, il avait travaillé au service de la secrétairerie d’Etat.

Le pape Paul VI l’avait ensuite nommé pro-nonce en Indonésie, et il était resté quatre ans à Djakarta.

Il avait reçu la charge pastorale de Palerme en 1970 : il eut en particulier le souci des immigrés, réforma la curie épiscopale, et constitua 5 vicariats, fonda l’institut philosophique et théologique de Saint Jean l’Evangéliste, pour une meilleure préparation du clergé et des laïcs de la Sicile occidentale.

Le collège cardinalice compte donc aujourd’hui 186 cardinaux dont 115 électeurs et 71 non-électeurs.