Défense de la vie : le courage d'en parler dans les paroisses

Initiative du Patriarcat latin de Jérusalem

| 1118 clics

Anne Kurian

ROME, vendredi 18 mai 2012 (ZENIT.org) – Les prêtres du Patriarcat latin de Jérusalem ont participé à une conférence sur la défense de la vie humaine, rapporte le site du Patriarcat latin de Jérusalem, de façon à pouvoir aborder la question dans les paroisses.

Les prêtres du Patriarcat étaient réunis, le 15 mai 2012 pour leur retraite mensuelle autour du Patriarche Fouad Twal. A cette occasion, Mme le docteur Ligaya A. Acosta, engagée pour la défense de la vie au sein de l’organisation « Human Life International », leur a proposé une conférence sur les questions bioéthiques.

Mme Acosta a évoqué les questions relatives à la bioéthique, dénonçant notamment les 42 millions d’enfants à naître avortés dans le monde, chaque année, les effets secondaires néfastes des contraceptifs et les soutiens politiques et médiatiques « sans précédent » des industries favorisant l’avortement et la contraception.

Elle a également invité à promouvoir la responsabilité des jeunes en matière de sexualité : « Les jeunes sont encouragés à la promiscuité et aux rapports sexuels », a-t-elle dénoncé : ils ne sont pas sensibilisés sur la « conséquence logique » de la grossesse.

Le docteur a donc encouragé les prêtres à « élever leur voix » pour « promouvoir la culture de la Vie » et à « rejoindre » les jeunes sur ces sujets.

Réagissant à cet appel, le P. Faysal Hijazeen, curé de Ramallah et professeur de bioéthique au séminaire, a affirmé la nécessité «d’avoir le courage d’en parler dans les paroisses ».