Démission de Mgr Marchetto, en charge des migrants au Vatican

Benoît XVI lui reconnaît le privilège des nonces

| 2349 clics

ROME, Jeudi 2 septembre 2010 (ZENIT.org) - Benoît XVI a accordé, le 25 août, à Mgr Agostino Marchetto, secrétaire du Conseil pontifical pour la pastorale des migrants et des personnes en déplacement, le privilège de partir en retraite à 70 ans, au lieu de 75.

En effet Mgr Marchetto a présenté sa démission à Benoît XVI, usant du privilège accordé aux nonces apostoliques de partir à la retraite dès 70 ans, au lieu de 75 ans, pour les autres archevêques. Il a fêté ses 70 ans le 28 août.

Radio Vatican souligne que Mgr Marchetto a « souvent fait entendre » sa voix pour dénoncer « les politiques d'immigration en Europe ». Il souhaite désormais se consacrer à l'étude de l'histoire du Concile Vatican II, sur lequel il a déjà publié un volume : « Le Concile œcuménique Vatican II. Contrepoint pour son histoire » (cf. Zenit du 8 mars 2010).

« J'avais demandé il y a quelque temps au pape de pouvoir poursuivre mon travail de secrétaire de dicastère jusqu'à l'âge de 70 ans », a expliqué Mgr Marchetto.

Diplomate en poste pendant une vingtaine d'années en Afrique et frappé par une grave maladie en 1996, Mgr Marchetto souhaite rester à Rome mais ne compte pas cesser de travailler pour autant. « Je souhaite continuer mes recherches sur le Concile Vatican II, un travail qui me passionne tout autant que les questions de mobilité humaine », a-t-il confié à Radio Vatican.

Avant de travailler au service des Migrants, Mgr Marchetto, parfait francophone, a été l'Observateur permanent du Saint-Siège à l'Organisation des nations Unies pour l'Alimentation et l'Agriculture (FAO) qui a son siège à Rome.

Anita S. Bourdin