« Des hommes et des Dieux » obtient le prix du Jury œcuménique 2010

| 2197 clics

ROME, Jeudi 27 mai 2010 (ZENIT.org) - Le Jury œcuménique 2010, partenaire du Festival de Cannes, a attribué son Prix au film « Des hommes et des Dieux ». Ce long métrage de Xavier Beauvois qui s'inspire de la vie des moines de Tibhirine enlevés et assassinés en 1996 en Algérie a été récompensé par le Grand Prix du Jury de Cannes.

Présent à Cannes depuis 1974, le Jury œcuménique remet prix et mentions à des films en compétition officielle et en sections parallèles. Seuls le Jury officiel et le Jury de la presse cinématographique (Fipresci) sont autorisés, avec le Jury œcuménique, à attribuer un prix en sélection officielle.

Le choix du jury œcuménique a été guidé par « la profonde humanité des moines, leur respect pour l'Islam et leur générosité pour leurs voisins villageois », souligne un communiqué. Le jury évoque aussi « la grande beauté plastique » du film « servi par une interprétation collective remarquable et rythmé par l'alternance des travaux et de la liturgie ».

La vie est plus forte

La Conférence des évêques de France (Cef) a aussi salué ce choix. Dans un communiqué diffusé le 26 mai, Mgr Bernard Podvin, porte-parole de la Cef, évoque un « message hors du commun » offert au public à travers ce film : « La vie est plus forte que toute mort ! ».

Citant l'un des moines de Tibhirine, le père Christian de Chergé, il ajoute : « La vérité de l'histoire de l'homme est faite du respect de chaque homme. En chaque homme, se joue le destin de tous les hommes ».

Le Jury œcuménique

Ce jury international est composé chaque année de 6 membres, choisis parmi des professionnels du cinéma et des chrétiens de différentes cultures : ils sont journalistes, critiques, théologiens, chercheurs, enseignants et sont ouverts au dialogue interreligieux.

Le Jury œcuménique propose un regard particulier sur les films. Il attire l'attention sur des œuvres aux qualités humaines qui touchent à la dimension spirituelle de notre existence, telles que justice, dignité de tout être humain, respect de l'environnement, paix, solidarité. Ces valeurs largement partagées dans toutes les cultures sont aussi celles de l'Evangile.

Depuis 1974, le Jury œcuménique a attribué 38 prix et de nombreuses mentions spéciales.