Des rescapés de l’attentat irakien en pèlerinage à Lourdes

A l’occasion de la fête de Notre-Dame de Lourdes, le 11 février

| 1478 clics

ROME, Mercredi 9 février 2011 (ZENIT.org) - Les sanctuaires de Lourdes ont annoncé dans un communiqué qu'ils recevraient des chrétiens blessés lors de l'attentat de Bagdad, le 11 février prochain, à l'occasion du 153e anniversaire de la première Apparition de Marie à Bernadette Soubirous.

« Quarante-six fidèles ont péri et plus d'une soixantaine d'autres ont été blessés lors d'un attentat, dans la cathédrale Notre-Dame de la Délivrance, à Bagdad, le 31 octobre 2010 », rappelle le communiqué.

« Aujourd'hui, des rescapés de cet attentat sont soignés en France. Invités par les responsables des Sanctuaires de Lourdes, en partenariat avec l'Oeuvre d'Orient (la seule association française entièrement dédiée au soutien des chrétiens orientaux depuis plus de 150 ans), ils seront en pèlerinage à la Grotte de Massabielle », le 11 février prochain. Ce jour-là, ils participeront à la messe internationale ainsi qu'aux processions eucharistique (17h) et mariale (21h).

Mgr Raphaël Kutaimi, recteur de la cathédrale touchée par l'attentat, accompagnera cette délégation de « pèlerins de la paix ».

« Leur présence - rappelle le communiqué - nous rappelle que Lourdes demeure le sanctuaire de la fraternité universelle, où l'unité des peuples et leur réconciliation se vit dans une espérance commune ».

Le message envoyé par Benoît XVI au lendemain de cet attentat est ainsi mis en pratique : « Face aux épisodes de violence atroce qui continuent de déchirer les populations du Moyen-Orient, je voudrais enfin renouveler de façon pressante mon appel à la paix : celle-ci est un don de Dieu mais aussi le résultat des efforts des hommes de bonne volonté, des institutions nationales et internationales ».

La première apparition de Marie à Bernadette Soubirous s'est déroulée le jeudi 11 février 1858. Dans la matinée, Bernadette Soubirous vient à la grotte de Massabielle pour ramasser du bois. Sentant comme « un coup de vent », son regard se tourne vers la grotte. Elle y voit « une petite dame à peu près grande comme moi », témoignera-t-elle plus tard. Après sa première réaction de peur, elle fait avec la Dame le signe de la Croix, puis récite le chapelet.

Aucune parole n'est échangée durant cette Apparition qui dura, selon l'historien de Lourdes, le père René Laurentin, une quinzaine de minutes. A partir de ce 11 février, 17 autres Apparitions se dérouleront, dont la majeure partie pendant la période du carême. Bernadette verra la Dame lors d'une dernière Apparition, le 16 juillet 1858.