Deux martyrs de Birmanie béatifiés samedi prochain en Italie

Un missionnaire italien et un catéchiste birman

Rome, (Zenit.org) Anita Bourdin | 431 clics

Le pape François a proposé comme modèle à l’Eglise deux martyrs de Birmanie qui seront béatifiés samedi prochain en Italie à Aversa, une ville de plus de 51 000 habitants, située dans la province de Caserte en Campanie, dans l'Italie méridionale : le P. Mario Vergara, missionnaire du PIME de Milan, et Isidore Ngei Ko Lat, catéchiste.

« Mario Vergara, prêtre de l’Institut pontifical pour les missions étrangères (PIME), et Isidore Ngei Ko Lat, fidèle laïc et catéchiste, tués en 1950 en Birmanie, en haine de la foi chrétienne, seront proclamés bienheureux samedi prochain à Aversa », a annoncé le pape.

Le pape a souligné l’importance de l’apostolat des catéchistes : « Puisse leur fidélité héroïque au Christ être un encouragement et un exemple pour les missionnaires et en particulier pour les catéchistes qui, en terre de mission, accomplissent une œuvre apostolique précieuse et irremplaçable, pour laquelle l’Église tout entière leur est reconnaissante. »

Ils ont été fusillés à Shadaw, dans le diocèse de Loikaw, il y aura exactement 64 ans, le 26 mai 1950, et ils ont été déclarés martyrs par le pape François le 9 décembre 2013.

La béatification sera présidée par le cardinal Angelo Amato, préfet de la Congrégation pour les causes des saints, et par le supérieur général du PIME.

Le P. Mario Vergara était missionnaire chez les Karens de la tribu Soku, alors très pauvre.

Il fut arrêté par les Britanniques au début de la Seconde guerre mondiale, et, après 4 ans de détention, il retourna en Birmanie.

Il a alors fondé un orphelinat, puis un sanatorium à la frontière orientale de la mission de Toungoo.

Assisté d'un jeune prêtre, le P. Galastri, il poursuivit son œuvre en dépit des affrontements entre des rebelles de différentes religions, jusqu’à ce qu’il soit tué avec le catéchiste birman Isidore Ngei.

Leur cause en béatification avait été introduite en 2003 par Mgr Sotero Phamo, évêque de Loikaw.