Deuxième volume de Benoît XVI sur Jésus : « Du crayon à l’e-book »

Premiers tirages à plus d’un million d’exemplaires

| 1764 clics

ROME, Mercredi 9 mars 2011 (ZENIT.org) - « Du crayon à l'e-book », c'est le titre d'un entretien publié par L'Osservatore Romano en italien du 10 mars avec le directeur de la Libairie éditrice du Vatican, le P. Giuseppe Costa, à propos du deuxième volume de Benoît XVI sur Jésus : « Jésus de Nazareth. De l'entrée à Jérusalem à la résurrection ».

Il annonce que demain, 10 mars, le livre sort en 7 éditions - français, allemand, italien, anglais, espagnol, portugais et polonais - pour un total de 1,2 millions d'exemplaires.

L'édition allemande est partie avec 150.000 exemplaires. Mais Herder a déjà ajouté 50.000 autres exemplaires, et 100.000 exemplaires sont en cours d'impression. En France, "Parole et Silence" (Editions du Rocher) a déjà fait imprimer 100.000 exemplaires et en italien 300.000 exemplaires ont déjà été distribués aux librairies. Le portugais commence avec 20.000 exemplaires, et l'édition croate suivra au mois de mai.

L'e-book est déjà prévu et il existe déjà pour le premier volume dans plusieurs langues.

Pour ce qui est de l'histoire du texte, le P. Costa confie qu'il y a quasi un an et demi, Mgr Georg Gänswein lui a remis la clef USB et le dossier : « Le pape avait conclu le texte au crayon, de sa petite écriture caractéristique, qui a ensuite été transcrit à l'ordinateur par Birgit Wansing », la secrétaire de Joseph Ratzinger-Benoît XVI.

Pour ce qui est des traductions, il précise que ces dernières décennies les livres de Joseph Ratzinger ont été traduits par différentes personnes et le défi a été de « trouver une certaine homogénéité de langage ».

« Il faut, a-t-il expliqué, éviter le risque que les traductions en différentes langues puissent ne pas conserver ou même trahir la pensée de l'auteur. La fidélité à l'original a été assurée avec attention et exigence de la part des traducteurs de la Secrétairerie d'Etat ».

Le P. Costa confie que le premier volume a posé des questions en Chinois - une traduction qui n'était pas « impeccable » - et que dans d'autres langues elles n'ont pas toujours répondu au « langage théologique ».

Pour le second volume, des traductions plus nombreuses ont été nécessaires, le nombre des éditeurs a augmenté vu « l'intérêt croissant »: des contrats ont été signés avec 22 éditions dans le monde, et des transactions sont en cours avec d'autres.

Le pape annonce lui-même, dans la préface, le troisième volume de cette trilogie sur Jésus de Nazareth : il sera consacré aux Evangiles de l'Enfance, et la LEV prévoit une édition unique des trois livres.

Le P. Costa souligne que la sortie en librairie au début du carême est le meilleur moment, même si une publication avait été prévue plus tôt, mais elle a été reportée pour laisser du temps après la publication du livre entrevue avec Peter Seewald sorti en novembre dernier.

Anita S. Bourdin