"Dieu est fidèle et notre espérance en lui n'est pas vaine", affirme Jean-Paul II

Messe de suffrage pour les cardinaux et évêques décédés dans l'année

| 329 clics

CITE DU VATICAN, Jeudi 11 novembre 2004 (ZENIT.org) – "Dieu est fidèle et notre espérance en lui n'est pas vaine", a déclaré Jean-Paul II qui a présidé jeudi matin, en la basilique Saint-Pierre la messe de suffrage pour les cardinaux et évêques décédés pendant l’année écoulée.



La messe a été célébrée par le cardinal Joseph Ratzinger, Doyen du Sacré Collège.

Parmi les défunts, le pape a nommé tout particulièrement les cardinaux Paulos Tzadua, Opilio Rossi, Franz König, Hyacinthe Thiandoum, Marcelo González Martín, Juan Francisco Fresno Larraín, James Aloysius Hickey et Gustaaf Joos.

"Dieu est fidèle et que notre espérance en lui n'est pas vaine", déclarait le pape qui invitait les fidèles à l’action de grâce pour "tous les bienfaits accordés à l'Eglise par le ministère sacerdotal de ces défunts pasteurs".

"En pensant à eux, en évoquant le service généreux qu'ils ont rendu à l'Eglise, il nous semble les entendre répéter avec l'Apôtre que l'espérance ne déçoit jamais", insistait Jean-Paul II.

En cette année de l’Eucharistie, le pape insistait sur le fait que le mystère pascal du Christ "s'accomplit continuellement dans l'Eucharistie, banquet mystique dans lequel le Messie se donne en nourriture aux invités pour les unir à lui dans l'amour et la vie qui est plus forte que la mort".

"Chaque fois que l'on célèbre l'Eucharistie, affirmait encore le pape, nous prenons part à la Cène du Seigneur qui anticipe le banquet de la gloire céleste".

Le pape invitait à prier pour les pasteurs décédés dans l’année et à les confier à la "miséricorde divine".