Diffuser le message catholique à travers YouTube

| 2758 clics

ROME, Jeudi 15 novembre 2007 (ZENIT.org) – Le site web « You Tube » est une mine d’or pour la communauté sans but lucratif, car il permet la diffusion immédiate des vidéos à travers le monde entier, affirme le producteur Colin Mason. Un cardinal américain l’a utilisé pour diffusé ses méditations de carême l’an dernier : un vrai succès.



Colin Mason, directeur de la production médiatique du Population Research Institute (PRI) de Front Royal, en Virginie, s’est entretenu avec ZENIT du succès de cette organisation depuis que ce moyen est utilisé pour diffuser le message catholique.

Le PRI a lancé sa première vidéo en juin pour présenter son travail et ses activités de recherche. Son efficacité a porté à une nouvelle initiative appelée « Viral Video Campaign ».

La première vidéo de la campagne, un film en faveur de la vie, de 51 secondes et intitulé « The Human race » soulève une question : « L’humanité avance rapidement vers l’avenir. Mais où allons-nous ? ».

« Nous avons eu beaucoup de succès avec YouTube, qui couvre une bonne partie de notre trafic sur le site web. Les utilisateurs ont exprimé leur soutien à nos vidéos, pour leur qualité, leur message, etc. » a dit Colin Mason.

« Nous pensons que ces vidéos, brèves, énergiques, sont fondamentales pour promouvoir, chez les jeunes générations de YouTube, une conscience concernant les questions qui ont trait à la vie » a-t-il ajouté.

« Inside Catholic », ancien « Crisis Magazine », a réalisé un spot de 57 secondes sur YouTube, « The Baby in the Box », qui est un message en faveur de la vie.

Brian Saint-Paul, l’éditeur de « Inside Catholic », a expliqué à ZENIT que YouTube « fournit aussi bien des vidéos en format stable, que tout le monde peut visionner, que les moyens de diffuser une vidéo à un large public. La réponse a été importante et « cela continuera tant que YouTube existera ».

« Dans trente ans », a commenté Brian Saint-Paul, « les gens pourront encore regarder et utiliser nos vidéos. C’est formidable ».

Le cardinal Justin Rigali, archevêque de Philadelphie, est le premier cardinal à avoir utilisé ce nouvel instrument pour atteindre ses fidèles. Ses réflexions sur l’Evangile insérées sur YouTube lors du Carême de cette année sont célèbres.

« La première vidéo envoyée par le cardinal a été l’une des plus suivies sur YouTube » a déclaré à ZENIT Donna Farrell, directeur de la communication de l’archidiocèse de Philadelphie. « La réaction à ses réflexions a été surprenante. Nous avons reçu des échos du monde entier, d’Australie, des Philippines, d’Italie, et beaucoup de l’archidiocèse de Philadelphie, y compris d’un jeune garçon qui s’est défini « un skateboarder de 15 ans ».

Considérant le succès initial, la décision a été prise d’y insérer des homélies, des déclarations relatives à l’archidiocèse, voire même l’intervention en image du cardinal Rigali à la « Theology on Tap », une plate-forme de discussion sur des questions théologiques ou des thèmes liés au monde de l’église dans des lieux de loisirs comme les pubs.

« YouTube est un lieu où les gens communiquent sur de nombreuses choses, et assurément, d’un point de vue de l’Eglise, nous souhaitons communiquer le Christ » a dit le cardinal Rigali. « Nous avons le message de l’Evangile, l’édifiant message de Jésus, un splendide message d’espérance, d’amour et de foi ».

« Les gens aiment les médias », a conclu Colin Mason. « Ils aiment regarder les extraits et les vidéos durant leurs moments de pause ou pour se détendre. Si nous pouvons utiliser ce pouvoir, le pouvoir des vidéos courtes, incisives, nous pouvons nous en servir pour renforcer les consciences concernant notre cause ».