Diocèse de Westminster: 734 adultes rejoignent l'Eglise catholique

Un « puissant rappel » pour la foi des catholiques

| 1400 clics

ROME, mardi 28 février 2012 (ZENIT.org) – Dans le diocèse de Westminster, en Grande Bretagne, 734 adultes ont franchi l’une des dernières étapes pour devenir membres de l’Eglise catholique. Leur désir est un « puissant rappel » pour réveiller la foi des catholiques, estime le directeur de la catéchèse du diocèse.

La cérémonie, dite du ‘Rite de l’élection’, a été présidée par  Mgr Vincent Nichols, archevêque de Westminster, avec les évêques auxiliaires du diocèse, Mgr John Arnold, Mgr Alan Hopes, et Mgr John Sherrington, les 25 et 26 février 2012 dans la cathédrale de Westminster.

Parmi les 734 adultes de 131 paroisses du diocèse, 384 sont « candidats », c’est-à-dire déjà baptisés dans une autre Eglise chrétienne et 350 sont « catéchumènes ». A Pâques, les candidats recevront les sacrements de la Confirmation et de l’Eucharistie, tandis que les catéchumènes seront baptisés.

Durant la cérémonie, les 734 adultes ont fait un engagement public pour « entrer en communion avec l’Eglise catholique », précise un communiqué du diocèse. Ils ont également été « envoyés » par leurs évêques pour être reçus dans les paroisses du diocèse à Pâques.

Anthony Curran, directeur de la catéchèse, a souligné, au cours de la cérémonie, que le « désir très fort » de ces adultes, de recevoir le sacrement de l’Eucharistie – pour la première fois à Pâques – est un « puissant rappel » pour les catholiques, du « privilège » auquel ils participent chaque semaine. L’Eucharistie est en effet « le don qui est au cœur de l’Evangile, où Jésus donne sa vie pour ses disciples». M. Curran a fait remarquer par ailleurs que 2012 est « une année très spéciale pour rejoindre l’Eglise », une année qui « promet d’être mémorable et passionnante », notamment avec « le Congrès eucharistique, le lancement de l’Année de la foi, le jubilé de diamant de la Reine, et les Jeux olympiques ».

Francesca Khaliq, catéchiste de la paroisse Notre-Dame et St Vincent à Potters Bar, accompagne deux catéchumènes et trois candidats depuis un an : « Ma foi, confie-t-elle dans le communiqué, grandit au contact de ces personnes si ferventes, qui ont soif d’apprendre sur notre foi. »  Pour elle, « la vigile pascale est le point culminant de l’année » : à ce moment-là, commente-t-elle, le catéchiste est « comme un parent qui regarde son enfant marcher pour la première fois ». Elle rappelle en outre que le rite de l’élection est « le début d’un nouveau voyage, et non la fin. »

Andrew Mugoya, un catéchumène de la même paroisse, qui sera baptisé à Pâques, est né dans une famille anglicane. Scolarisé dans une école catholique, il témoigne avoir été édifié par les « enseignements sur la foi catholique » et les « exemples » donnés par les prêtres et les professeurs : « j’ai senti que cette foi résonnait en moi et que c’était le chemin que je voulais suivre ».  Il se dit « heureux » de rejoindre la foi catholique, précisant que les enseignements qu’il a reçus ont été « ouverts, instructifs, gratifiants » et surtout « encourageants ». 

Anne Kurian