Doctrine de la foi: une Commission d'examen des recours d'ecclésiastiques

Un archevêque argentin nommé membre

Rome, (Zenit.org) Anita Bourdin | 426 clics

La Congrégation pour la doctrine de la foi chargée, depuis le pontificat de Jean-Paul II, de juger les "délits les plus graves" est en train de mettre en place une commission spéciale, dite "Commission d'examen des recours d'ecclésiastiques".

Cette commission aura, comme son nom l'indique, la mission d’examiner les recours d’ecclésiastiques mis en cause pour ces "délits les plus graves", c'est-à-dire des cas d'abus sexuels.

"Des plaintes se sont multipliées depuis le début des années 2000 contre des prêtres, entraînant l'ouverture d'enquêtes nombreuses de la justice ecclésiastique. Mais certains contestent ces accusations comme infondées et calomnieuses", explique Radio Vatican.

L'archevêque argentin de Rosario, Mgr José Luis Mollaghan, 68 ans, a été nommé aujourd'hui, 19 mai, official du dicastère et membre de cette commission, indique le Saint-Siège.

Il est originaire de Buenos Aires où il est né en 1946. Il a été ordonné prêtre pour son diocèse en 1971, avant d'être nommé par Jean-Paul II évêque auxiliaire de Buenos Aires en 1993.

Il a ensuite été nommé, toujours par Jean-Paul II, évêque de San Miguel en l'An 2000, et par Benoît XVI archevêque de Rosario en 2005.