Dom André Louf, l'ermite belge est décédé

Jean-Paul II lui avait confié le Chemin de Croix du Colisée

| 2559 clics

ROME, Mercredi 14 juillet 2010 (ZENIT.org) - « Dom André Louf, l'ermite belge est décédé », annonce l'agence catholique belge « cathoBel ». Jean-Paul II lui avait confié la rédaction des méditations pour le Chemin de Croix du Colisée du Vendredi saint 2004 (cf. Zenit du 9 avril 2004).

CathoBel rappelle ces quelques éléments biographiques et rend hommage à cette grande figure spirituelle.

Cistercien, ancien abbé de l'abbaye trappiste du Mont-des Cats, et à la fin de sa vie, ermite, André Louf est décédé lundi 12 juillet à l'abbaye où il était entré il y a plus de 60 ans.

Ses funérailles ont eu lieu ce mercredi 14 juillet au Mont-des-Cats, non loin de la frontière entre la Belgique et la France :il venait de s'y retirer pour des raisons de santé.

Né en 1929 à Louvain, Dom André Louf entre en communauté le 15 octobre 1947, il fait profession solennelle le 2 février 1954 et il est ordonné prêtre le 19 juillet 1955.

Elu Abbé le 10 janvier 1963, il le demeura jusqu'à sa démission le 14 novembre 1997. Il y reste donc près de 36 ans avant de se retirer auprès de la communauté des Soeurs de Ste Lioba à Simiane-Collongue, où il vécut en ermite jusqu'à son retour au Mont-des-Cats il y a quelques semaines.

Même retiré en ermite, André Louf n'a pas cessé d'être attentif au monde extérieur avec lequel il maintenait des contacts via le téléphone et les e-mails, fait observer cathBel. Il ne considérait pas sa retraite dans le Sud de la France comme une fuite du monde "lorsque je me retire dans le silence de l'isolement, j'entre alors au coeur du mystère de l'homme et du monde", avait-il déclaré dans une interview.

Il est l'auteur de différents ouvrages dans le domaine de la spiritualité et de la théologie, dont certains sont considérés comme des bestsellers. Il a été publié à plusieurs reprises aux Editions Fidélité.