Don Angelo prêche aux jeunes et au pape

"La purification du coeur"

Rome, (Zenit.org) Anita Bourdin | 924 clics

La retraite de carême du pape François et de la curie romaine - de ce dimanche, 9 mars, à vendredi, 14 mars -, a lieu pour la première fois en dehors du Vatican, "hors-les-murs", à Ariccia, à la Maison du Divin Maître, et elle est aussi pour la première fois prêchée par un curé de Rome, Mgr Angelo De Donatis, 60 ans cette année, « don Angelo », un prêtre qui prêche aux jeunes et au pape ! Le thème choisi est « La purification du cœur ».

Il fait partie de ces sept prêtres avec lesquels le pape avait déjeuné, le 28 mars, dans l’appartement du substitut de la Secrétairerie d’Etat, Mgr Angelo Becciu, qui déjeune toujours avec des confrères prêtres le Jeudi saint après la messe chrismale. Le pape avait rejoint le groupe.

Les prêtres présents aux côtés de « Don Angelo » étaient Mgr Alfred Xuereb, secrétaire de deux papes, le directeur de la Caritas de Rome, Mgr Enrico Feroci, don Marco Valenti, curé de San Saturnino, deux salésiens, don Maurizio Verlezza – devenu prêtre après un engagement politique d’extrême gauche -, et don Antonio Petrosino, délégué régional pour la formation professionnelle des jeunes, don Giuseppe Trappolini, curé de San Giacomo, contraint au fauteuil roulant après des opérations chirurgicales, et don Mario Pasquale, ancien prêtre ouvrier, engagé notamment auprès des Roms, à la paroisse San Bernardino.

Au cours du déjeuner, chaque prêtre a parlé de son ministère. Le 23 septembre suivant, le pape a téléphoné à don Angelo pour lui demander de prêcher la retraite de carême.

Mgr Angelo de Donatis est né en 1954 à Casarano, dans la province de Lecce dans la région des Pouilles – talon de la « botte » de l’Italie -, et il a été ordonné prêtre en 1980.  Il a été vicaire paroissial à San Saturnino à Casarano (1980-1983), avant d’être incardiné, en 1983, dans le diocèse de Rome.

Il a exercé son ministère au service du secrétariat général du vicariat de Rome (1988-1990) – on dit vicariat et non pas diocèse ou évêché, puisqu’un cardinal “vicaire” a la charge pastorale du diocèse au nom du pape –. Puis il a été au bureau du service des prêtres pendant six ans (1990-1996).

En même temps il était vicaire paroissial à l’église de la Santissima Annunziata sur la via Ardeatina (1988-1990), puis directeur spirituel au grand séminaire du Latran (1990-2003). Il est curé de Saint-Marc depuis octobre 2003.

Son ministère comme directeur spirituel de jeunes candidats au sacerdoce et à la vie consacrée lui a conféré une riche expérience pour la formation des futurs prêtres. Il prêche aussi de nombreuses retraites pour les prêtres et pour les personnes consacrées, à la lumière de l’Ecriture et des Pères de l’Eglise. Il collabore notamment avec l’Union des supérieurs majeurs italiens pour la prédication du « Trimestre sabbatique ».

L’église dont il est le curé, San Marco al Campidoglio (Saint-Marc-au-Capitole), est adossée au palais de Venise : Venise et saint Marc c’est tout un ! Pendant le carême, c’est l’une des églises de Rome où se fait la « station » : ce sera le 24 mars. Il a transformé cette petite paroisse en centre de spiritualité, attentive aux réalités qui l’entourent, avec des catéchèses à l’heure du déjeuner à l’adresse notamment de qui travaille dans le quartier.

« Don Angelo » porte le titre de « monseigneur », parce qu’il a reçu de Jean-Paul II le titre de « prélat de Sa Sainteté » en avril 1990.