Don Bosco : Priorité à l'engagement missionnaire

2ème Conseil mondial pour les missions à Rome

| 1002 clics

ROME, Jeudi 30 septembre 2010 (ZENIT.org) - Deux jours seulement après l'envoi en « missio ad gentes » de 42 nouveaux missionnaires salésiens, le recteur majeur de la Congrégation de Don Bosco, le père Pascual Chavez, a ouvert mardi à Rome les travaux du deuxième Conseil mondial pour les missions, qui se réunit tous les deux ans pour une évaluation des difficultés rencontrées et une mise à jour de l'animation missionnaire dans son ensemble.

Ce Conseil pour les missions, explique l'agence des salésiens (ANS), est un organe collégial qui, tous les deux ans, réunit des experts dans les différents domaines de la missiologie, de l'animation et de la formation, les collaborateurs du dicastère pour les missions de plusieurs provinces du monde entier, salésiens et laïcs, avec quelques représentants des dicastères de la pastorale des jeunes, de la communication sociale et de la famille salésienne.

Les réunions du Conseil, précise l'ANS, se proposent « d'accompagner l'animation missionnaire de la Congrégation, au moyen de l'évaluation des pas déjà effectués et l'offre de contributions et textes pour la mise à jour permanente ».

Les travaux ont donc été ouverts par le recteur majeur, le père Pascual Chávez, qui a concélébré une messe avec son vicaire, le père Adriano Bregolin.

Le Conseiller des missions, le père Vacláv Klement, a souhaité la bienvenue aux personnes présentes et a présenté un bref compte-rendu des activités entreprises pour l'animation missionnaire au cours de la période 2008-2010.

Il a en particulier souligné « la croissance en qualité et en importance de quelques instruments de formation, comme le Bulletin mensuel d'animation missionnaire et la Journée missionnaire salésienne annuelle ».

Dans le domaine de la solidarité missionnaire, le père Klement a noté la coordination croissante des activités des procures et des ONG missionnaires.

Le Conseiller a également illustré les priorités de l'animation missionnaire en vue du bicentenaire de la naissance du fondateur. La formation et le soin des vocations missionnaires sont apparues comme les priorités, motivant les salésiens à un engagement généreux et ouvrant les horizons vraiment universels de l'Église et de la Congrégation.

« Sans missionnaires, il n'y a pas de missions », a-t-il affirmé.

Le développement de groupes missionnaires dans toutes les provinces et communautés locales, et la création de synergies à plusieurs niveaux entre le Don Bosco Network et le dicastère, sont les pas nécessaires à accomplir à l'avenir.

Les travaux du Conseil se sont poursuivis, mardi après-midi, par deux sessions de travail centrées sur « le cadre de l'activité missionnaire salésienne » et sur « la dimension missionnaire de la formation salésienne » ; hier mercredi, les 5 sessions étaient centrées sur le thème de la formation missionnaire, aussi bien initiale que permanente.

Aujourd'hui jeudi, les approfondissements, dans le domaine de l'animation missionnaire, devaient céder la place aux « propositions d'action ».