Donnez au Christ la première place !

Paroles de Benoît XVI après l'angélus

| 1152 clics

ROME, dimanche 6 novembre 2011 (ZENIT.org) – Benoît XVI encourage les francophones à ne pas avoir peur de donner au Christ la première place dans leur vie quotidienne.

Après avoir salué « cordialement les pèlerins francophones. », Benoît XVI a prononcé quelques mots à leur intention, après l’angélus de ce matin place Saint-Pierre.

Le pape a fait remarquer en français que, dans l’Evangile du jour, « le Seigneur nous invite à la vigilance du cœur pour savoir chercher et reconnaître chaque jour sa présence. »

« Face aux incertitudes de l’existence, a-t-il recommandé, n’ayons pas peur de nous en remettre à Lui. Donnons-lui la première place dans notre vie, et nous marcherons avec assurance vers le bonheur éternel. »

Il a conclu chaleureusement en ouvrant les bras : « Je vous bénis de grand cœur. »

Il s’est adressé ensuite aux pèlerins de langue anglaise en souhaitant que « la lumière de la foi nous guide toujours » et que « le don de l’amour chrétien grandisse en nos cœurs et dans nos actes durant notre marche vers le festin des noces éternelles »

Benoît XVI a salué également dans leur langue des pèlerins de Slovénie, en les assurant de sa bénédiction pour que leur « pèlerinage » les « fortifient » afin qu’ils  « apportent la lumière de la foi » dans leurs différents « milieux ». Il les a appelés à « être toujours prêts à accueillir l’Epoux céleste » comem les jeunes filles de la parabole.

Le pape a enfin adressé quelques mots aux polonais présents. Il leur a rappelé la parole du Christ dans l’Evangile du jour « Veillez, parce que vous ne savez ni le jour ni l’heure » (Mt 25, 13).

Toujours en polonais, Benoît XVI a conseillé de suivre l’exemple des saints, « afin que la lampe de notre foi et de notre amour ne s’éteigne pas ». « Nous pourrons ainsi, a-t-il expliqué, attendre le jour et l’heure de la venue du Seigneur sans peur, mais avec espérance et dans la paix. »

Anne Kurian