Douleur de Benoît XVI après les tragédies d'Aurora et de Zanzibar

Angélus à Castelgandolfo

| 1076 clics

Anita Bourdin

ROME, dimanche 22 juillet 2012 (ZENIT.org) – Benoît XVI exprime sa douleur après les tragédies d’Aurora et de Zanzibar et sa proximité aux familles des victimes et aux blessés.

Après l’angélus de ce 22 juillet, à Castelgandolfo, le pape s’est en effet adressé aux visiteur de langue anglaise en disant : « J’ai été profondément choqué par la violence insensée qui a eu lieu à Aurora, près de Denver, et j’ai été attristé par les vies perdues dans la récente catastrophe d’un ferry-boat à Zanzibar ».

« Je partage la détresse des familles et des amis des victimes, et des blessés, spécialement les enfants, a ajouté le pape. Je vous assure tous de ma proximité dans la prière et j’accorde ma bénédiction en gage de consolation et de force dans le Seigneur ressuscité ».

A Aurora, près de Denver, un jeune de 24 ans, il a ouvert le feu dans un cinéma, dans la nuit de jeudi 19 à vendredi 20 juillet, à Aurora, dans la banlieue de Denver, à l'ouest des Etats-Unis, tuant au moins 12 personnes et en blessant 71 avant d'être interpellé.

Les autorités de Zanzibar ont annoncé, ce dimanche, 22 juillet, un bilan de 145 morts dans le naufrage d’un ferry au large de l’archipel autonome de Tanzanie mercredi dernier, 18 juillet.