Economie et finances du Vatican: premières propositions de réforme

Le pape François doit les examiner

Rome, (Zenit.org) Anita Bourdin | 593 clics

Les premières propositions pour une réforme des structures administratives et financières des organismes du Vatican ont été présentées au pape François par le "C8" et à la Commission des "Quinze".

Le Conseil des huit cardinaux institué par le pape François pour l’aider dans le gouvernement de l'Eglise et la réforme de la curie romaine, réunis pour la troisième fois (17-19 février) ont « formulé au pape leurs propositions » pour la révision des dicastères économiques du Saint-Siège et de l’Institut pour les Œuvres de Religion (IOR), institut financier du Vatican. 

Le directeur de la Salle de presse du Saint-Siège, le P. Federico Lombardi, a rencontré la presse accréditée aujourd'hui, pour la troisième fois, et il a précisé que ces propositions devaient être présentées dès ce mercredi après-midi aux quinze cardinaux chargés du contrôle de l’IOR, et présents à Rome en vue du consistoire.

Les propositions du C8, inspirées par les rapports fournis par les Commissions chargées de la structure économique et administrative du Saint-Siège et de l’IOR, seront étudiées par le pape François. Il décidera de la façon de poursuivre la réforme et de son rythme, a précisé le P. Lombardi.

Les deux prochaines réunions du "C8" auront lieu en avril (28-30 avril) - au lendemain des canonisations de Jean XXIII et Jean-Paul II - et en juillet (1er-4 juillet).