Ecosse : des réponses concrètes aux changements climatiques

Caritas Internationalis et Caritas Ecosse se félicitent

| 1413 clics

ROME, Mardi 30 juin 2009 (ZENIT.org) - Caritas Internationalis et Caritas Ecosse connue sous l'appellation Scottish Catholic International Aid Fund (SCIAF) estiment que l'Ecosse, en adoptant la plus ambitieuse des lois sur les changements climatiques pour une nation industrialisée, a lancé un défi au reste du monde.

Après avoir subi beaucoup de pressions, dont celles du SCIAF, le parlement écossais a décidé à l'unanimité de réduire les émissions de gaz à effet de serre du pays de 42% d'ici 2020 et d'au moins 80% pour 2050.

A l'approche du sommet de l'ONU sur le climat qui aura lieu à Copenhague, en décembre prochain, la nouvelle législation, qui comprend une baisse des émissions de gaz provenant des avions et des navires, représente un exemple pour les gouvernements du monde et souligne la nécessité d'une action décisive pour faire face aux changements climatiques. 
 
Chris Hegarty, un des responsables du SCIAF, a précisé que « les objectifs de l'Ecosse sont guidés par la science et s'oppose à l'opportunité politique. Ils se fondent sur ce que nous devons faire plutôt que sur ce que nous sentons pouvoir faire. C'est une réponse positive et rationnelle à un défi mondial, et nous exhortons les gouvernements du monde à y répondre de la même manière ». 

Le ministre écossais pour les changements climatiques, Stewart Stevenson, a estimé que « se donner des objectifs ambitieux n'est pas une fin en soi. Ce qui compte c'est de les mettre en pratique et nous avons décidé des pas que nous ferons pour mettre en pratique les réductions d'émissions nécessaires à la survie de notre avenir et pour que l'Ecosse soit en première ligne dans le développement d'une économie durable ». 
 
« La Caritas et le SCIAF voient déjà l'impact dévastateur que les changements climatiques ont sur les communautés pauvres dans les pays en voie de développement, avec la sécheresse, les inondations et le changement des standards climatiques saisonniers », a-t-il ajouté. 

« Comme l'a démontré l'Ecosse, pour les gouvernements riches il est possible d'agir s'ils affrontent le problème de manière sincère. Tous les gouvernements ont la responsabilité morale de faire face à la question avant qu'elle n'empire vraiment ». 

Le Scottish Catholic International Aid Fund (SCIAF) est la principale organisation écossaise pour le développement international et elle a été fondée en 1965 comme agence officielle pour le développement international de l'Eglise catholique en Ecosse. L'organisme œuvre dans plus de 20 pays d'Afrique, Asie et Amérique latine. Il assiste les personnes indépendamment de leur race ou religion, fournit des aides d'urgence et pour le développement, se bat pour la justice, la remise de la dette et la lutte contre les changements climatiques.

Pour plus d'informations, www.sciaf.org.uk