Ed Asner dans le rôle du pape Jean XXIII

Bientôt sur les écrans en Italie

| 482 clics

ROME, lundi 11 février 2002 (ZENIT.org-AVVENIRE) – "Ce n´est pas facile de jouer le rôle d´un saint", reconnaît l´acteur américain Ed Asner, qui interprétera le rôle du pape Jean XXIII dans le film de la Lux Vide, dont la sortie sur les écrans italiens est programmée pour le printemps prochain. Edward Asner a malgré tout fortement impressionné les journalistes vendredi dernier, quand il s´est présenté, vêtu de blanc, pour la conférence de presse, tant sa ressemblance avec le "bon pape" est grande.



"Giovanni XXIII" ("Jean XXIII") raconte la vie et les oeuvres du "bon pape", béatifié par Jean-Paul II le 3 septembre 2000. Le metteur en scène Francesco Scardamaglia reconnaît que "ce n´est pas facile de concilier la vision du personnage avec les données historiques". Il explique cependant que le fait d´avoir pu obtenir une documentation importante et d´avoir rencontré Mgr Capovilla qui fut secrétaire du pape Roncalli, leur a permis de rester fidèles à la réalité. "Nous voulons donner l´image du pape tel qu´il était: un homme simple avec une très grande culture et un rapport de qualité extraordinaire avec les autres". "Le film commence par la mort de Pie XII et le départ de Angelo Roncalli, alors patriarche de Venise, pour le conclave", raconte-t-il.

L´acteur Edward Asner, qui est âgé de 72 ans, reconnaît qu´il n´est pas simple d´interpréter le rôle d´un personnage que tous considèrent déjà saint mais il est satisfait de sa prestation. "Je ne crois pas que l´on aurait pu faire mieux!" déclare-t-il. "J´ai essayé de voir si le pape Jean XXIII avait été envahi, comme tous les autres hommes, par des sentiments de colère, ou d´envie, mais je crois qu´il n´a jamais au cours de sa vie, abandonné la sainteté que le monde voit en lui".

"Je suis né juif et je m´identifie au peuple juif", explique Ed Asner. "Je crois aux miracles, ajoute-t-il. Je sais qu´ils existent, même si je ne sais pas pourquoi".

Massimo Ghini, qui interprète le rôle du jeune Angelo Roncalli, avoue qu´il est très ému par ce rôle mais il estime qu´il "n´est pas important de croire pour interpréter ce personnage". "Je ne suis pas pratiquant. J´ai reçu une formation culturelle laïque. J´ai fait mes études dans une école catholique mais mes expériences m´ont conduit dans une autre direction. J´envie toutefois ceux qui croient", déclare-t-il.

"Giovanni XXIII" est le premier d´une série de films réalisés par la Lux Vide sur des personnages importants du XXe siècle. Au programme, un film sur Staline ("Je n´y avais jamais pensé mais je pourrais interpréter ce rôle-là aussi", a déclaré Ed Asner en plaisantant), sur Hitler, sur Churchill, Mussolini, etc.