Edition 2008 du grand pèlerinage marial de Popenguine au Sénégal

Beaucoup de musulmans aux côtés des catholiques

| 1823 clics

ROME, Mardi 13 mai 2008 (ZENIT.org) - A l'occasion du lundi de Pentecôte, des milliers de catholiques de l'Afrique de l'ouest, sont venus  marcher, comme chaque année, de Dakar à Popenguine, petit village en bord de mer connu pour sa vierge noire (couronnée par Jean-Paul II en 1992).

« Avec Marie, Notre Dame de la visitation, accueillons les dons de Dieu et partageons-les avec les autres », était le thème de la 120e édition du pèlerinage annuel de Popenguine qui a drainé une foule immense de fidèles.

Au programme : une veillée de prière dimanche et une messe, le lundi de Pentecôte, célébrée par le cardinal Théodore Adrien Sarr, archevêque de Dakar qui a réitéré son appel à la solidarité envers les populations démunies, soulignant que « les ressources qui appartiennent ‘légitimement' à chacun doivent aussi profiter aux autres ».

« Des familles nombreuses rencontrent des difficultés pour leur substance quotidienne à cause de la crise économique nationale et internationale que nous connaissons, en particulier la crise alimentaire », a-t-il dit, rapporte l'agence de presse sénégalaise APS.

« Nombreux sont ceux et celles qui manifestent leurs inquiétudes et leur désarroi. Ne restons pas sourds à leurs appels », a-t-il ajouté.

Popenguine, bastion du catholicisme sénégalais, est situé à 80 kilomètres de Dakar. Ce village brille par son sanctuaire marial construit en 1888 et qui est donc aujourd'hui le lieu de pèlerinage et de recueillement annuel du lundi de Pentecôte pour des milliers de catholiques du Sénégal et de la sous région.

 Et c'est à Popenguine qu'était né l'ancien archevêque de Dakar, le cardinal Hyacinthe Thiandoum, grand artisan du dialogue islamo-chrétien, décédé il y a trois ans en France.

Depuis, ce pèlerinage marial est l'occasion de lui rendre hommage : durant la marche, des milliers de jeunes portaient des tee-shirts à son effigie.

La presse sénégalaise a également fait état de la présence nombreuse des familles religieuses musulmanes au pèlerinage, dont une forte délégation omarienne. « Leur présence à Popenguine va dans le sens du renforcement du dialogue islamo-chrétien », ont commenté les organisateurs du pèlerinage.

Un dialogue dont le khalife omarien, décédé en 2007, Thierno Seydou Nourou Tall, était le bâtisseur avec le cardinal Thiandoum.

A la mort de ces deux dignitaires religieux, le flambeau du dialogue islamo-chrétien a été repris par Thierno Habibou Montaga Daha Tall, mais rappelé à Dieu en avril dernier, et Théodore Adrien Sarr dont il avait prédit l'élévation à la dignité cardinalice.

« Les relations entre le défunt et la communauté catholique sénégalaise étaient proverbiales », souligne la presse sénégalaise.

A Poponguine, les  jeunes marcheurs chrétiens ont rendu hommage au khalife en portant également des tee-shirts à son effigie.

Ass Tall, son fils aîné s'est engagé lundi à  « tout faire » pour perpétuer l'œuvre de son père dans le domaine du dialogue islamo-chrétien,  a encore rapporté  l'agence APS.

Isabelle Cousturié