Education catholique : non à l'isolement

Le pape encourage à  "entrer en dialogue" avec les cultures

Rome, (Zenit.org) Anne Kurian | 511 clics

Le pape François encourage les éducateurs catholiques à « ne pas s’isoler » mais à « entrer courageusement en dialogue dans l’aréopage des cultures actuelles » pour y « exprimer la présence vivante de l’Évangile ».

Le pape a rencontré les participants à la séance plénière de la Congrégation pour l’éducation catholique, ce jeudi 13 février 2014, au Vatican (cf. Documents pour le texte du discours intégral).

Insistant sur « la valeur du dialogue dans l’éducation », il a appelé les institutions académiques catholiques à « ne pas s’isoler pas du monde », mais à « entrer courageusement dans l’aréopage des cultures actuelles et entrer en dialogue, conscientes du don qu’elles ont à faire à tous ».

Les écoles et les universités catholiques ont en effet « la responsabilité d’exprimer la présence vivante de l’Évangile dans le domaine de l’éducation, de la science et de la culture », a-t-il ajouté.

Le pape a encouragé les institutions de formation catholiques à offrir à tous non seulement « une éducation qui ait pour but le développement intégral de la personne » mais aussi « la proposition chrétienne, c’est-à-dire Jésus-Christ, qui donne sens à la vie, au cosmos et à l’histoire ».

Sur le modèle de Jésus qui a « annoncé la bonne nouvelle dans la ‘Galilée des gentils’, carrefour de personnes différentes par la race, la culture et la religion », il a invité les éducateurs à « s’impliquer dans des parcours éducatifs de confrontation et de dialogue » afin que l’identité catholique rencontre la société multiculturelle actuelle.