Eglise catholique et Eglise assyrienne d'Orient : une amitié croissante

Voeux de Benoît XVI pour les 50 ans d'ordination épiscopale du patriarche

| 1109 clics

Anne Kurian

ROME, mardi 29 mai 2012 (ZENIT.org) – Benoît XVI se réjouit de l’amitié croissante entre l’Eglise catholique et l’Eglise assyrienne d’Orient: il espère le « rétablissement de la pleine communion » et il redit sa solidarité avec les chrétiens du Moyen Orient.

Le pape a en effet envoyé un message à Mar Dinkha IV, Catholicos-Patriarche de l'Eglise assyrienne d'Orient, à l’occasion du cinquantième anniversaire de l’ordination épiscopale de ce dernier, le 27 mai 2012.

Vers la pleine communion

Assurant le patriarche de ses « meilleurs vœux », Benoît XVI remercie Mar Dinkha IV pour son engagement en faveur « d’un dialogue constructif, d’une coopération féconde et d’une amitié croissante » entre les deux Eglises.

La commission mixte créée pour le dialogue théologique entre l’Eglise catholique et l'Eglise assyrienne d'Orient, constate-t-il, « a porté de nombreux fruits ».

Le pape souhaite à ce sujet que les travaux théologiques « fructueux » se poursuivent, « en ne perdant jamais de vue le but ultime de notre voyage commun, vers le rétablissement de la pleine communion ».

Solidaire des chrétiens du Moyen Orient

Benoît XVI réitére par ailleurs sa « solidarité » avec « les communautés chrétiennes en Irak et dans tout le Moyen Orient », assurant de sa prière pour que le « témoignage commun de l'Evangile » et la « collaboration pastorale au service de la paix, de la réconciliation et de l'unité » puissent être « approfondis concrètement » entre les fidèles catholiques et assyriens.

Le pape évoque les différentes visites du patriarche à Rome, notamment pour la signature d'une Déclaration conjointe sur la christologie en 1994 et pour les funérailles de Jean-Paul II en 2005. Benoît XVI l’avait également reçu en juin 2007.