Eglise syriaque catholique: message du patriarche Ignace Youssef III Younan

Espérer dans le retournement des situations difficiles

Rome, (Zenit.org) Ignace Youssef III Younan | 302 clics

La Résurrection « ranime dans le cœur de ceux qui croient en Jésus l’espérance dans le retournement de toutes les situations difficiles et des conflits qui déchirent notre monde », déclare le patriarche d’Antioche de l’Église syriaque catholique, Ignace Youssef III Younan dans son message pour Pâques 2014.

Dans ce message, publié également en syriaque et en arabe, le patriarche prie « le Christ ressuscité d’accorder sa paix et sa miséricorde, au monde entier, et surtout à notre Proche-Orient tourmenté par les guerres et l’insécurité, notamment le Liban, la Syrie, l’Irak, l’Égypte et la Terre Sainte, leur souhaitant la réconciliation et la stabilité ».

Message d'Ignace Youssef III YOUNAN

A nos vénérables frères archevêques et évêques bien-aimés
Aux révérends pères, diacres, religieux, religieuses et séminaristes
Et à tous nos fidèles au Liban, en Orient et dans la Diaspora

Paix et amour dans le Seigneur:

La Résurrection du Seigneur Jésus au matin de pâques signifie pour nous chrétiens la victoire de l’amour entraînant la défaite de la mort et du pêché. Elle ranime dans le cœur de ceux qui croient en Jésus l’espérance dans la résurrection de l’homme, ainsi que le retournement de toutes les situations difficiles et des conflits qui déchirent notre monde.

La résurrection du Christ nous appelle à un acte de foi, et pousse l’humanité à aspirer vers un monde meilleur, en mettant toute confiance dans les valeurs spirituelles. En retournant vers son Père, Le Christ ressuscité ne quitte pas son Église mais reste vivant dans les cœurs des chrétiens, et leur parle chaque jour à travers son Esprit-Saint qui est présent toujours dans l’Église et le monde. C’est bien lui qui a dit: «Voici que je serai avec vous tous les jours jusqu’à la fin du monde» (Math 28: 20). Il demeure parmi nous aussi par sa parole inscrite dans l’Évangile, et par l’eucharistie, et son sacrement d’amour. 

A l’occasion de la glorieuse fête de pâques, nous présentons à nos vénérables frères membres du Saint Synode de notre Église syriaque catholique d’Antioche, à tout notre clergé, ainsi qu’à tous nos fidèles, l’expression de nos vœux paternels, priant le Christ ressuscité d’accorder sa paix et sa miséricorde, au monde entier, et surtout à notre Proche-Orient tourmenté par les guerres et l’insécurité, notamment le Liban, la Syrie, l’Irak, l’Égypte et la Terre Sainte, leur souhaitant la réconciliation et la stabilité. Nos prières vont aussi vers la Jordanie, la Turquie, et les pays que nos fidèles ont adoptés pour seconde patrie à travers le monde : en Europe, Amérique et Australie. Nous prions aussi pour les déplacés, les réfugiés, les pauvres, les nécessiteux, les affligés, et les souffrants, afin que tout le monde retrouve la joie et la sécurité auxquelles il aspire.

En souhaitant que ces fêtes pascales soient pour vous tous source de joie, d’espérance, et de grâces abondantes, nous vous accordons de tout cœur notre bénédiction paternelle, implorant sur vous les faveurs et la protection de la Sainte Trinité: le Père, le Fils et le Saint-Esprit, Amen.

Le Christ est ressuscité… Il est vraiment ressuscité.