Eglises d'Orient : entre souffrance et témoignage

Conclusion de la 86e assemblée de la Roaco

Rome, (Zenit.org) Anne Kurian | 623 clics

La 86e Assemblée de la Réunion des Oeuvres d’aide aux Églises orientales (Roaco), s’est conclue ce 20 juin 2013, à Rome, sur le thème “La situation des chrétiens et des Eglises en Egypte, Iraq, Syrie et en Terre Sainte”.

Dès l’ouverture des travaux, le cardinal Leonardo Sandri, préfet de la Congrégation pour les Eglises orientales, a rappelé les souffrances de tant de chrétiens au Moyen-Orient, en particulier en Syrie, mais a souligné aussi leur témoignage de charité.

Selon un communiqué, la première matinée a été dédiée à la Syrie : Mgr Mario Zenari, nonce apostolique dans le pays, a exprimé sa reconnaissance pour les appels du pape, l’attention du Saint-Siège et l’aide active de Caritas.

Les participants ont longuement abordé le « drame du nombre toujours croissant de réfugiés, dans le pays et dans les pays limitrophes ». Sœur Thérèse Mousallem, le P. Hanna Jalouf, ofm, et le P. Ziad Hilal, sj, ont témoigné de la situation, mais aussi de leur foi et de leur désir de rester en Syrie pour contribuer à la réconciliation et à la reconstruction.

La suite des débats a souvent évoqué les défis posés aux chrétiens pour rester au Moyen-Orient, malgré leur volonté d’être « pleinement citoyens et bâtisseurs actifs et bien commun dans leurs nations respectives ».

Le nouveau patriarche copte-catholique, Ibrahim Sidrak, a souligné les motifs d’espérance en Egypte : la vitalité de la présence ecclésiale, le chemin de collaboration entre les différentes églises catholiques du pays et l’Eglise copte-orthodoxe, et l’enthousiasme des jeunes qui s’impliquent pour ne pas perdre l’espérance.

Mgr Louis I Sako, patriarche de l’Eglise chaldéenne, a parlé de l’engagement de l’Eglise en Irak pour la coordination de projets de développement.

Mgr Giuseppe Lazzarotto, délégué apostolique à Jérusalem, a évoqué la situation difficile à Gaza, où l’activité éducative et de charité de la communauté chrétienne est encourageante.

Les membres de l’assemblée ont été reçus par le pape François ce matin.