Egypte : Trois églises coptes frappées par des attentats

| 1008 clics

ROME, Vendredi 14 avril 2006 (ZENIT.org) – Les media italiens ont dénoncé, à la mi-journée, trois attaques à l’arme blanche survenues ce matin à Alexandrie, en Egypte, contre trois églises coptes, faisant un mort et une quinzaine de blessés selon un bilan encore provisoire.



Les attaques auraient été simultanées, entre 9 h et 10 h du matin (7 h et 8 h GMT), dans trois quartiers différents de cette ville du delta du Nil, au moment où les fidèles étaient rassemblés.

Les églises sont, indique l’agence italienne AGI, qui ne précise pas s’il s’agit de Coptes orthodoxes ou de Coptes catholiques : l'église Al-Quidissine de Sidi Bichr, dans l'Est de la ville, où un fidèle, Noshi Atta Girgis, est mort pendant son transfert à l’hôpital, et au moins deux autres ont été blessés ; l'église Mar Girgis dans le quartier de Hadra, dans les quartiers Est de la seconde ville d’Egypte et où une dizaine de personnes ont été blessées, trois dans un état grave ; et l’église, Al-Adra, située dans le quartier voisin d'Abou Kir, où le nombre des victimes n’est pas encore connu.

Les trois assaillants, armés de deux couteaux se seraient toujours en fuite.

Le vendredi est jour de culte aussi pour les chrétiens des pays musulmans, où le jour de congé est le vendredi et non le dimanche. Mais ce vendredi est aussi Vendredi Saint, pour les chrétiens qui suivent le calendrier grégorien. Les Orientaux qui suivent le calendrier julien fêtent Pâques dans deux semaines.

L’Eglise Copte est l’Eglise chrétienne d’Egypte. Les Coptes orthodoxes sont environ 8 millions, sous la guide du « pape » Shenouda, patriarche d’Alexandrie – justement – et célèbrent selon le rite « alexandrin » l’antique liturgie chrétienne dite de saint Marc, l’évangéliste qui a porté l’Evangile dans la vallée du Nil.

Le pape Benoît XVI a confirmé, le 3 avril dernier, l'élection de Mgr Antonios Naguib, évêque émérite de l'éparchie copte catholique de Minya, comme nouveau patriarche d'Alexandrie des Coptes catholiques.

Celui-ci succède au cardinal Stephanos II Ghattas, dont la démission a été acceptée en conformité au canon n. 126 § 2 du Code de Droit canon des Eglises orientales catholiques.

Les Coptes catholiques d’Egypte sont environ 25 000, petite minorité dans un pays de 74 millions d’habitants, à 94 % de religion musulmane, avec environ 6 % de coptes orthodoxes.

Mais cette petite Eglise copte catholique voit se développer en son sein des vocations à la vie religieuse et au sacerdoce, et elle comprend plus de 200 prêtres. Elle offre le service de 170 institutions d’éducation et les étudiants sont en majorité musulmans.