Enfants en danger enfants à protéger

Intentions de prière du pape François pour décembre 2013

Rome, (Zenit.org) P. Frédéric Fornos, S. J. | 683 clics

Chaque mois le pape François confie aux catholiques deux intentions de prière, deux défis qu’il discerne pour notre monde et la mission de l’Eglise :

Intention de prière universelle :
Prions pour que les enfants victimes de l'abandon et de toute forme de violence puissent trouver l'amour et la protection dont ils ont besoin.

Intention de prière pour l'évangélisation :
Pour que les chrétiens, illuminés par la lumière du Verbe incarné, préparent l'humanité à l'avènement du Sauveur.

Le Père Frédéric Fornos commente pour ZENIT l’intention universelle. La deuxième intention est traitée dans le webmagazine gratuit « Prier au cœur du monde » : http://www.apostolat-priere.org/index.php/derniere-minute.html

Enfants en danger… enfants à protéger

Voir des enfants souffrir, subir injustices et violences nous bouleverse toujours profondément, car nous ressentons douloureusement leur vulnérabilité. Combien d’enfants abandonnés ou victimes de mauvais traitements ? Pauvres parmi les pauvres, les enfants vivant dans la rue, pour ne parler que d’eux, seraient environ 150 millions dans le monde. Comment accepter cette réalité ? Nous défigurons l’humanité lorsque la dignité des enfants n’est pas respectée.

Les chiffres des différentes formes de violences et d’abandon des enfants dans le monde sont astronomiques ; les images et vidéos à leur sujet nous laissent sans voix. Oui, l’abîme du mal est immense et l’Eglise n’a pas été épargnée : maltraitance, crimes sexuels contre lesquels le pape François, comme son prédécesseur, agit avec détermination. Pourtant, nous le croyons, de par le monde, les forces d’amour et de solidarité pour leur venir en aide, sont encore plus grandes. « Qui d’entre vous, si son fils lui demande du pain, lui donnera une pierre ? Ou s’il lui demande un poisson, lui donnera-t-il un serpent ?... »(Matthieu, chap. 7, 9) demande Jésus ? Souvent sans bruit, invisibles ou presque, hommes et femmes, associations multiples, se rendent proches de cette souffrance inacceptable. Prenons le temps de penser à l’une d’entre elles au loin, par exemple ANAK – un pont pour les enfants des rues de Manille – ou chez nous, les Apprentis d’Auteuil. Essayons aussi de faire connaissance avec les nombreuses familles d’accueil, qui pour quelque temps, des années parfois, ouvrent leurs bras et leur cœur, pour accueillir et prendre soin.

Parfois l’abandon des enfants et la violence exercée sur eux est plus insidieuse, difficile à déceler, car présente au sein de nos relations familiales là où on ne les aurait pas imaginée. C’est à ce sujet que le Pape François nous interpelle tous et chacun :

« Dites-moi, Monsieur ou MadameEst-ce que vous perdez du temps avec vos enfants ? Est-ce que vous jouez avec vos enfants ? — Mais non, vous savez, quand je sors de chez moi le matin — me dit l’homme — tout le monde dort encore et quand je reviens ils sont couchés. La gratuité, cette gratuité du papa et de la maman avec leurs enfants, est aussi très importante: « perdre du temps » avec ses enfants, jouer avec ses enfants. (…) Chaque fois qu’un enfant est abandonné … on accomplit non seulement un acte d’injustice, mais on enregistre aussi l’échec de cette société » (1). Les enfants, les jeunes, sont l’avenir de notre société. 

Prier pour que les enfants puissent trouver amour et protection, c’est donc prier aussi pour les familles et pour toutes les associations qui jour après jour les soutiennent. C’est aussi les aider à tenir dans l’espérance de voir naître un monde nouveau.

« Le loup habitera avec l’agneau,
le léopard se couchera près du chevreau.
Le veau et le lionceau seront nourris ensemble,
un petit garçon les conduira.
La vache et l’ourse auront même pâture,
leurs petits, même gîte.
Le lion, comme le bœuf mangera du fourrage.
Le nourrisson s’amusera sur le nid du cobra.
Sur le trou de la vipère, le jeune enfant étendra la main.
Il ne se fera ni mal, ni destruction sur toute ma montagne sainte,
car le pays sera rempli de la connaissance du Seigneur,
comme la mer que comblent les eaux »
Prophète Isaïe chap. 11, 6-9

P. Frédéric Fornos, jésuite

(1) Discours du Pape François aux participants à l'assemblée plénière du conseil pontifical pour la famille - 25 octobre 2013


L’Apostolat de la prière est le service officiel des intentions de prière du Pape :
www.apostolat-priere.org