Enseignement supérieur : accord entre le Saint-Siège et la Lituanie

Dans le cadre du processus de Bologne

| 871 clics

Anne Kurian

ROME, jeudi 14 juin 2012 (ZENIT.org) – Le Saint-Siège et la République de Lituanie ont conclu un accord sur la reconnaissance réciproque des qualifications relatives à l’enseignement supérieur (Agreement on the Recognition of Qualifications Concerning Higher Education), annonce un communiqué du Saint-Siège.

L’accord a été signé le vendredi 8 juin 2012, dans le palais du gouvernement en la capitale de la Lituanie, Vilnius. Le Saint-Siège était représenté par Mgr Luigi Bonazzi, nonce apostolique en Lituanie, et la République de Lituanie par Audronius Aubalis, ministre des affaires étrangères.

Ce nouvel agrément fixe les règles, les procédures et les instruments pour garantir la reconnaissance mutuelle des études supérieures, précise la même source.

Il vient compléter trois accords déjà signés le 5 mai 2000, qui régulent le cadre juridique des relations mutuelles entre le Saint-Siège et la République de Lituanie, notamment sur la coopération dans le domaine éducatif et culturel, sur les aspects juridiques des relations entre l’Eglise catholique et l’Etat et sur l’assistance pastorale aux catholiques dans les Forces militaires.

Le document est en accord avec la convention de Lisbonne sur le même thème (1997) qui entend favoriser la reconnaissance mutuelle des diplômes d’étude de l’enseignement supérieur. Cette reconnaissance sert, entre autres, à faciliter la mobilité des étudiants et la libre circulation, dans le cadre de l’enseignement supérieur, dans la région européenne.

En outre l’accord s’insère dans les objectifs du processus de Bologne, initié en 1998, qui a réalisé un Espace commun de l’enseignement supérieur (European Higher Education Area - EHEA), impliquant actuellement 47 pays européens, parmi lesquels le Saint-Siège.

Pour la signature, du côté du Saint-Siège étaient présents notamment le cardinal Audrys Juozas Bačkis, archevêque de Vilnius, Mgr Sigitas Tamkevičius, archevêque de Kaunas et président de la Conférence épiscopale de la Lituanie, Mgr Gintaras Grušas, Ordinaire militaire de la Lituanie et M. Paulius Subačius, président de l‘Académie catholique lituanienne des sciences.

Du côté de la République de Lituanie : M. Andrius Kubilius, Premier ministre de la République, M. Deividas Matulionis, Chancelier, et de nombreux vice-ministres, des Affaires étrangères, des Affaires sociales, de l’Education, de la Culture, de la Justice, de la Défense.