"Ensemble pour l’Europe" depuis Paris, le 8 mai

| 367 clics

CITE DU VATICAN, Lundi 3 mai 2004 (ZENIT.org) – Les Communautés et Mouvements chrétiens organisant le rassemblement "Ensemble pour l’Europe" depuis Paris, le 8 mai prochain, présentent la partie du programme concernant la capitale française (cf. ZF040422 pour les autres manifestations présentées à Rome).



L’Europe déjà unie au service des autres continents, voici le sens que les organisateurs du grand rassemblement œcuménique inter Mouvements et Communautés du 8 mai, exposaient à la presse lors de la conférence de presse tenue à Rome ce 22 avril.

Cette manifestation s’inscrit, bien entendu, dans un triple contexte historique : l’entrée de dix nouveaux membres dans l’Union européenne le 1er mai, l’anniversaire de la fin de la seconde guerre mondiale le 8 mai et la Journée de l’Europe le lendemain (en mémoire de l’appel de Robert Schuman le 9 mai 1950). Cette manifestation est une réponse à l’appel de Jean-Paul II à Madrid : "Je rêve d’une Europe de l’Esprit".

L’événement central aura lieu à Stuttgart en Allemagne où l’on attend 10 000 personnes de 175 Communautés et Mouvements chrétiens. Seront présents également 25 évêques catholiques, 8 évêques orthodoxes, 2 évêques anglicans, 14 responsables évangéliques et 30 parlementaires de dix pays européens. 70 Français représenteront les Communautés et Mouvements de l’hexagone.

À Paris plus d’un millier de personnes seront rassemblées dans la grande salle de la Maison de l’Unesco. Le comité organisateur parisien est composé de onze Communautés et Mouvements. Ils ont travaillé ensemble depuis janvier, tant sur le plan de l’organisation que du programme, en lien avec les organisateurs de Stuttgart.

Durant le rassemblement de Paris, des liaisons directes par satellite permettront de recevoir certaines interventions de Stuttgart dont celle de Romano Prodi, président de la Commission européenne, du Cardinal Kasper, président du conseil pontifical pour l’Unité des Chrétiens et de l’évêque luthérien Friedrich. Un duplex est également prévu Bas, en début d’après-midi, entre Stuttgart et trois villes d’Europe : Paris, Budapest en Hongrie et Bois le Duc, aux Pays-Pays. Au total plus de 150 villes européennes participeront à l’événement.

De nombreux témoignage seront donnés, tant sur l’esprit qui anime ces groupes que sur l’action qu’ils développent au service des Églises ou de la société. Ils seront entrecoupés par des moments musicaux ou chorégraphiques.

Le programme de Paris se déroulera à partir de la Maison de l’Unesco, de 10h à 17h45 et comprendra un "Portrait d’un des Pères de l’Europe, Robert Schuman" par Jacques Parangon, secrétaire général de l’Institut Saint Benoît, Patron de l’Europe.
Interviendront ensuite Andrea Riccardi co-fondateur de la Communauté Sant’Egidio, et Romano Prodi, président de la Commission Européenne, en liaison avec Stuttgart.

Ce sera aussi l’occasion de constater, témoignages à l’appui, que "la dignité de la personne humaine", est la "clé de voûte de la construction européenne".

Pavel Fisher, ambassadeur de la République Tchèque en France donnera le sentiment d’un représentant d’un des nouveaux pays.

De Stuttgart, le cardinal Kasper, président du conseil pontifical pour la Promotion de l’Unité des Chrétiens et l’évêque luthérien Friedrich parleront de leur vision de l’Europe, ainsi que Chiara Lubich, fondatrice et présidente du Mouvement des Focolari.

On trouvera la liste exhaustive des différents mouvements participants (175 au 29 avril) ainsi que le détail du déroulement de la manifestation de Stuttgart sur le site : www.europ2004.org.

La réunion pour l’Europe du 8 mai 2004 sera précédée, les 6 et 7 mai à Stuttgart, par un congrès réunissant 2000 responsables de 150 communautés et mouvements européens (catholiques, protestants, orthodoxes). Le 8 mai, dix mille participants sont attendus à Stuttgart avec de nombreuses personnalités civiles et religieuses.

Certains Mouvements et Communautés chrétiennes s’étaient déjà rassemblés Place Saint-Pierre à Rome, à la Pentecôte 1998, pour manifester leurs liens avec l’Église et leur volonté de témoigner ensemble de leur espérance dans le monde actuel.

Le 31 octobre 1999, l’accord signé entre catholiques et luthériens sur la doctrine de la Justification avait été en Allemagne et dans beaucoup de communautés, le signe d’une grande joie populaire.

En mai 2003, protestants et catholiques allemands ont vécu un grand rassemblement, le Kirchentag, durant lequel se sont créés de forts liens d’unité. Avec différents groupes ou Mouvement d’autres pays, ils ont souhaité œuvrer ensemble pour être sur le continent des acteurs de paix et de fraternité. Afin de témoigner de ce travail, le principe d’un grand rassemblement à Stuttgart a été retenu. Des membres de ces communautés ne pouvant se déplacer a Stuttgart ont décidé de relayer cette manifestation sur leurs villes soit en recevant par satellite la rencontre de Stuttgart, soit en organisant eux-mêmes un rassemblement tout en ayant la possibilité de relayer par satellite l’une ou l’autre des interventions de Stuttgart.

Le comité d’organisation européen rassemble les organismes suivants: Centre d'Evangélisation de Munich, Centre de Vie de Langenburg, Centre oecuménique d'Ottmaring, Cercle pour l'unité de Württemberg, Chemin neuf, Communauté de l'Emmanuel de Ravensburg, Communauté de Sant’Egidio, Conseil des Responsables évangéliques, Cursillos de Cristianidad, Équipes Notre-Dame, Fraternité de Jésus, Fraternité du Christ, Ignis, L'Ancre de Wörnersberg, Libre association des jeunes chrétiens (FCJG) de Lüenscheid, Mouvement des Focolari, Mouvement de Schönstatt, Soirée ouverte de Stuttgart, Renouveau dans l'Esprit (catholique), Renouveau dans l'Esprit (Eglise évangélique en Allemagne), Réveil de l'Eglise, Teen Challenge, YMCA de Esslinger, de Munich, de Stuttgart, Coordination des YMCA en Allemagne et YMCA-Fédération Nationale.