Entretien avec le cardinal Louis-Marie Billé

"Donnez-leur vous-mêmes à manger": l´évêque, au nom du Christ, rassemble les hommes

| 712 clics

ROME, Vendredi 2 mars 2001 (ZENIT.org) - Le cardinal Loui-Marie Billé, archevêque de Lyon a bien voulu répondre aux questions de Zenit sur sa vocation, à l´occasion du consistoire du 21 février au cours duquel le pape Jean-Paul II lui a remis la barrette de cardinal. Pour le cardinal Billé, l´évêque, "au nom du Christ, rassemble les hommes pour leur partager le pain de la Parole et de l´Eucharistie", tel est le sens de la parole de Jésus aux Apôtres: "Donnez-leur vous-mêmes à manger".



Q.- Eminence, au moment où vous devenez cardinal, pouvez-vous raconter, en particulier à nos jeunes lecteurs, comment vous avez entendu l´appel de Dieu ? Comment y avez-vous répondu? Et ce qui est central pour vous dans ce ministère?

R. - Aussi loin que je remonte dans ma mémoire, j´ai l´impression d´avoir comme entrevu que je pourrais être prêtre. Enfant, puis adolescent, dans un environnement chrétien, j´y ai pensé, je l´ai désiré, j´en ai fait le projet. Je suis entré au séminaire après mon bac. La question que je me suis posée au fil des années est finalement très simple, même si la réalité est forcément un peu plus complexe : ce désir, est-ce que c´est le Seigneur qui me le donne ? Et s´il me donne ainsi le désir de répondre, n´est-ce pas parce qu´il m´appelle ? Ce qui aujourd´hui est central pour moi dans le ministère du prêtre, c´est de servir les hommes au nom du Christ qui les aime, c´est de leur apporter la parole de Jésus, qui leur fait découvrir le sens de leur vie.

Q.- Qu´est-ce qu´a signifié le nouvel appel de Dieu à devenir évêque? Que voudriez-vous qu´un jeune comprenne du rôle de son évêque?

R. - Je suis devenu évêque parce que l´Eglise me l´a demandé. C´est aussi clair que cela. Le jour où je suis devenu évêque, j´ai voulu entendre, au cours de la célébration, l´Evangile de la multiplication des pains, celui où Jésus dit à ses Apôtres : "Donnez-leur vous-mêmes à manger." En lisant ce passage de l´Evangile, on peut comprendre le rôle d´un évêque qui, au nom du Christ, rassemble les hommes pour leur partager le pain de la Parole et de l´Eucharistie. Cet Evangile permet de comprendre ce que c´est, pour un évêque, que d´être berger, à l´image de Jésus.

Q.- Est-ce un nouveau "oui" qui vous est demandé avec le chapeau de cardinal? Comment expliquez-vous le rôle d´un cardinal, aux jeunes en particulier?

R. - A partir du moment où quelqu´un est évêque à Lyon, il peut s´attendre à ce que le Pape le nomme cardinal. Il n´a pas à dire un oui aussi nouveau que les précédents. Le rôle d´un cardinal ? C´est de faire partie d´un groupe d´évêques, que l´on appelle le Collège des Cardinaux. Ces Cardinaux, le Pape les fait proches de lui, pour qu´ils puissent élire, le jour venu, son successeur, et pour qu´en attendant, ils lui apportent de l´aide, à lui, l´évêque de Rome, pour le service de toute l´Eglise.

Q.- Vous êtes président de la conférence des évêques de France: en quoi consiste votre tâche? Quelle a été votre plus grande joie dans ce service?

R. - Quand on regarde tous les évêques de France comme un ensemble, comme un corps constitué, on dit qu´ils forment une conférence d´évêques. Dans cette conférence, les problèmes communs sont traités en commun, chacun apporte son aide à tous les autres, chacun est aidé par tous les autres. Le Président de la conférence essaie de tout faire pour que les choses se passent bien ainsi, pour que la conférence soit une vraie conférence, où on travaille vraiment ensemble pour le service de l´Evangile et de l´Eglise. Ma plus grande joie dans ce rôle, c´est de percevoir la communion qui se manifeste entre nous, les évêques de France.

Repères biographiques du cardinal Billé:
Mgr Louis Marie Billé est né en 1938 à Fleury-lès-Aubray (Loiret). Il a fait ses études au grand séminaire de Luçon (1954-1957), à la faculté de théologie de l’Université catholique de l’Ouest, à Angers (1957-1963) dont 28 mois de service militaire (10 mois en Algérie), à l´Institut biblique de Rome (1963-1965), et à l´Ecole biblique de Jérusalem (1965-1966).
Il a obtenu ainsi une licence de théologie et une licence d’Ecriture sainte. Et il a été ordonné prêtre le 25 mars 1962 pour le diocèse de Luçon (Vendée).
Il a alors exercé son ministère comme Professeur d’Ecriture sainte au grand séminaire de Luçon (1966-1972), comme Responsable de la formation permanente du diocèse de Luçon (1971); et comme Professeur pour l’année diaconale à La Roche-sur-Yon (1972-1977).
Il a également été animateur du Bureau national de la formation permanente du clergé (1978-1981), vicaire épiscopal et archidiacre du Haut-Bocage (dans le diocèse de Luçon) (1980-1984).
Mgr Billé a été nommé évêque de Laval (Mayenne) le 10 mars 1984 et ordonné évêque à Laval en 1984, puis archevêque d’Aix-en-Provence et d’Arles en 1995 et archevêque de Lyon en 1998.
Il a été réélu président de la Conférence des évêques de France, pour un deuxième mandat en novembre 1999.