Eradiquer la pauvreté, véritable cause de la lèpre

59e Journée mondiale de lutte contre la lèpre

| 1027 clics

ROME, dimanche 29 janvier 2012 (ZENIT.org) – Benoît XVI encourage à « éliminer la pauvreté et la marginalisation, vraies causes de la permanence de la contagion », dans son message pour la 59e Journée mondiale de lutte contre la lèpre.

Après l’angélus, aujourd’hui, dimanche 29 janvier 2012, le pape a salué l’association italienne des Amis de Raoul Follereau. Il a ensuite étendu son encouragement « à toutes les personnes atteintes de cette maladie » et « à ceux qui les assistent ».

Il a également reconnu le travail de ceux qui « s’impliquent pour éliminer la pauvreté et la marginalisation » qui sont les « vraies causes de la permanence de la contagion. »

Vendredi, Mgr Zygmunt Zimowski, président du Conseil pontifical pour la pastorale de la Santé a publié un Message pour cette Journée mondiale (cf. Zenit du 27 janvier 2012 pour le texte intégral).

«Dans la lutte contre la maladie de Hansen, l’engagement de tous les hommes de bonne volonté est nécessaire», déclare Mgr Zimowski.

Mgr Zimowski rend hommage au travail de la Fondation Raoul Follereau et à l'Ordre de Malte pour leur engagement. Il évoque aussi le Message de Benoît XVI pour la Journée mondiale du Malade, le 11 février prochain, qui s'appuie sur l'exemple évangélique de la guérison des lépreux : le pape y présente le sacrement de la pénitence, le sacrement de l'onction des malades et l'eucharistie come "sacrements de la guérison" (cf. Zenit du 26 janvier 2012).

En France, l’Ordre de Malte et la Fondation Raoul Follereau sont engagés dans cette lutte et quêtaient samedi et dimanche pour leurs œuvres.


Anne Kurian