Espagne : Cellules souches adultes et de sang de cordon, espoirs prometteurs

| 1456 clics

ROME, Mercredi 16 juillet 2008 (ZENIT.org) - En Espagne, des chercheurs des universités de Granada et de Léon en Espagne ont réussi à soigner des rats atteints d'hépatite avec des cellules souches humaines de cordon ombilical, rapporte « Gènéthique », la synthèse de presse de la Fondation Jérôme Lejeune.

Ces cellules souches se sont nichées dans le foie des rats et se sont spécialisées en cellules de foie.

Les scientifiques ont noté que les lésions provoquées par la maladie dans le tissu hépatique disparaissaient et que les marqueurs de la maladie dans le sang se normalisaient. Il faudra cependant attendre plusieurs années avant de débuter des essais cliniques.

Par ailleurs, toujours en Espagne, un médecin de chirurgie plastique a réussi une vingtaine de reconstructions mammaires à partir de cellules souches de la graisse abdominale de ses patientes.

Le chirurgien a procédé à une "liposuccion" de matière graisseuse au niveau du ventre ou de la cuisse. Cette matière a ensuite été centrifugée pour séparer les cellules graisseuses des cellules souches sanguines. Ces dernières ont ensuite été injectées dans le sein des patientes. Au bout de plusieurs jours, de nouveaux vaisseaux sanguins se sont créés et la poitrine a retrouvé une forme naturelle.

© genethique.org

Chaque article présenté dans Gènéthique est une synthèse des articles de bioéthique parus dans la presse et dont les sources sont indiquées. Les opinions exprimées ne sont pas toujours cautionnées par la rédaction.

 

Source :  BE Espagne 15/07/08