Espagne: Le card. Varela pour la régularisation de tous les sans-papiers

Un souci des évêques en Europe

| 625 clics

CITE DU VATICAN, Mardi 13 mars 2001 (ZENIT.org)- Le cardinal archevêque de Madrid, Antonio Maria Rouco Varela, président de la conférence des évêques d´Espagne demande la régularisation de tous les sans-papiers, titre aujourd´hui le quotidien espagnol "El Mundo".



Le cardinal Rouco Varela, a en effet critiqué la loi pour les étrangers en demandant la régularisation de tous ceux qui se trouvaient dans le pays avant l´approbation de la nouvelle loi. La société espagnole tombe dans une contradiction, écrit le cardinal dans une lettre pastorale: d´un côté elle a besoin des étrangers, mais en même temps elle les repousse.

Un appel en syntonie avec la position des évêques de France. En effet, au début du mois, dans leur déclaration: "Nous prenons au sérieux la vie des réfugiés", à propos du sort des 900 Kurdes, jetés sur la côte Sud du pays, les évêques de France appelaient pour leur part la régularisation de la situation de ces immigrés qui deviendraient sans cela "non-régularisables, non-expulsables", une catégorie dont, rappellent-ils, dont la loi de 1998 visait précisément la disparition. Ils évoquaient les paroles du Jean Paul II dans son Message pour la Journée des Migrants 2000 : "Dans le contexte d´une mobilité humaine qui croît partout, l´invitation à l´hospitalité devient actuelle et urgente. Comment les baptisés pourront-ils prétendre accueillir le Christ, s´ils ferment leur porte à l´étranger qui se présente à eux ?".

Les évêques d´Europe auront des cas concrets sous les yeux lors de leur réunion à Rome, à la fin du mois, dans le cadre de la COMECE.