Espagne : XVIIème Congrès mondial de l’enseignement catholique

Inauguré le 18 octobre par le cardinal Grocholewski

| 1033 clics

ROME, Lundi 10 octobre 2011 (ZENIT.org) – Plus de 600 professionnels de l’éducation, provenant d’une centaine de pays et représentant près de 44 millions d’élèves, se retrouveront à Saragosse, en Espagne, du 18 au 21 octobre, pour discuter de la défense des droits de l’hommes et des valeurs humaines et éthiques dans l’éducation.

« L’école, un lieu d’espoir pour les droits de l’homme » : tel est le thème de ce congrès dont les travaux seront ouverts par le cardinal Zenon Grocholewski, préfet de la Congrégation pour l’éducation catholique.

D’après un communiqué de l’Office International de l’enseignement catholique (OIEC) qui a convoqué la rencontre au siège central de « Caisse Rurale » d’Aragon, les professionnels de l’instruction, délégués et secrétaires régionaux d’Amérique, d’Asie, d’Afrique, du Moyen Orient ainsi que les représentants permanents de l'UNESCO, le Conseil de l'Europe et le Vatican, débattront et apporteront des idées, alternatives et expériences de succès pour trouver de nouvelles formules qui puissent améliorer la situation de l’enseignement dans le monde.

« Actuellement on vit un moment général de crise, et cette situation pourrait assombrir le regard que nous portons sur l’avenir », a commenté le secrétaire général de l’OIEC, le père Ángel Astorgano. « On dirait que tout va mal et qu’il n’y a pas d’issue ».

Ainsi, a-t-il dit, l’objectif de l’organisation est de « susciter l’espérance et tracer de nouveaux horizons pour l’avenir ». Et l’école est bien l’endroit, avec la famille, où « l’on jette les grains » de cette espérance qui « produira les fruits de la confiance de demain ».

Ce congrès, a-t-il ajouté, « veut accentuer l’importance du respect, d’un juste traitement et de l’égalité entre les êtres humains, mais également souligner la prééminence de l’éducation aux valeurs morales et éthiques, qui doit toujours accompagner la transmission du savoir ».

La visite du cardinal Grocholewski, a souligné pour sa part l’évêque de Saragosse, MgrManuel Ureña Pastor, « renforce l’idée selon laquelle les thèmes abordés lors de ce congrès reflètent les avancées réalisées, les défis à relever par l’ensemble de la Communauté éducative et l’échange fructueux entre les nations ».

L'OIEC est une organisation non gouvernementale qui représente l’enseignement catholique du monde entier. Fondée en 1952 à Lucerne (Suisse) à l’initiative d’un groupe de 9 pays, il a son secrétariat à Bruxelles, et ses quelque 210 000 succursales regroupent plus de 44 millions d’élèves de 102 pays. Son objectif principal : promouvoir l’éducation pour tous ;exprimer la présence active de l'Eglise dans le monde, dans le domaine particulier de l'éducation au service des cultures du monde.