Espérance en Italie, paix en Colombie, sécurité au Mexique

Intentions confiées aux nouveaux saints

Rome, (Zenit.org) Anita Bourdin | 691 clics

"Je vous souhaite un bon dimanche, et un bon déjeuner": le pape François n'a pas manqué d'ajouter en souraint ce souhait, au terme du Regina Coeli qu'il a présidé après la messe de canonisation de plus de 800 nouveaux saints, ce dimanche 12 mai, place Saint-Pierre: les premiers saints du pontificat.

Mais le pape a aussi exprimé d'autres voeux pour chaque nation représentée. "Je désire tous vous saluer, vous qui êtes venus rendre hommage aux nouveaux saints, de façon particulière les délégations officielles d'Italie, de Colombie et du Mexique.

"Que les martyres d'Orante, aident le cher peuple italien à regarder l'avenir avec espérance, en ayant confiance dans la proximité de Dieu qui jamais n'abandonne, pas même dans les moments difficiles" a souhaité le pape en italien.

En espagnol il s'est adressé aux pèlerins venus pour la canonisation de Mère Laura et de Mère Lupita.

Le pape a souhaité la paix et la justice en Colombie en disant: "Que par l'intercession de Mère Laura Montoya, le Seigneur accorde un nouvel élan missionnaire et évangélisateur à l'Eglise, et qu'inspirés par l'exemple de concorde et de réconciliation de cette nouvelle sainte, les bien-aimés fils de la Colombie continuent de travailler pour la paix et le juste développement de leur patrie". 

Le président colombien Juan Manuel Santos Calderon a participé à la célébration et il a salué le pape au terme de la messe.Le pape a aussi souhaité que le Mexique soit libéré de la violence et de l'insécurité: "Nous plaçons entre les mains de sainte Guadalupe García Zavala 

Le pape a aussi souhaité que le Mexique soit libéré de la violence et de l'insécurité: "Nous plaçons entre les mains de sainte Guadalupe García Zavala tous les pauvres, les malades et ceux qui les assistent, et nous recommandons à son intercession la noble Nation mexicaine, afin que soient bannies la violence et l'insécurité, et qu'elle avance de plus en plus sur le chemin de la solidarité et de la convivialité fraternelle".

M. Roberto Herrera Mena, a représenté le Mexique à cette célébration et il a salué le pape au terme de la messe, lui demandant de bénir différents objets de piété.

Le pape s'est aussi réjoui de la béatification, samedi matin, 11 mai, à Saint-Paul-hors-les-Murs, du bienheureux italien Luigi Padovese, prêtre italien, "fondateur du Centre des volontaires de la souffrance et des silencieux ouvriers de la Croix".

Il a souligné le point fort de la pédagogie et de la spiritualité de don Padovese qui est de rendre le malade "actif": "Je m'unis à l'action de grâce pour ce prêtre exemplaire qui a su renouveler la pastorale des malades en en faisant des sujets actifs de l'Eglise".

Le pape a conclu son allocution en saluant les groupes des paroisses, les familles, les écoles, les jeunes en disant: "Avec un amour filial, tournons-nous maintenant vers la Vierge Marie, mère et modèle de tous les saints"